Fausses Doctrines

Il y a des tas de fausses doctrines qui courent dans le monde depuis la chute de l’homme et jamais plus qu’aujourd’hui. Une fausse doctrine est un enseignement, une idée, une idéologie ou philosophie qui n’est vraie tout simplement.  Pour le chrétien cela signifie aussi tout ce qui ne se conforme pas à la parole de Dieu écrite, soit la bible. Le gros problème pour les chrétiens c’est qu’ils ne s’entendent pas beaucoup entre eux et donc la tendance c’est que les uns accusent les autres d’enseigner des fausses doctrines. D’où les plus de 30,000 dénominations qui existent dans le monde aujourd’hui. Cela vous semble-t-il énorme? C’est parce que c’est énorme! C’est même ridicule.  La raison de base pour toutes ces divisions est justement les désaccords sur ce que disent les écritures sur un sujet ou un autre.

Une clé pour éviter de tomber dans les pièges de fausses doctrines et de se coller le plus possible à la bible, de maintenir une bonne relation avec Dieu et les autres et de veiller contre l’orgueil. C’est l’orgueil qui mène les gens vers ce qui est faux. C’est l’orgueil qui a causé la chute de Satan.  Nous lisons par exemple dans Proverbes 13:10:

« C’est seulement par orgueil qu’on excite des querelles, Mais la sagesse est avec ceux qui écoutent les conseils »

Notre orgueil nous amène facilement vers les querelles et donc les divisions. Vous voyez toute de suite que les plus de 30 milles dénominations qui existent sont majoritairement des divisions créés par l’orgueil. Bien sûr, pas le notre, mais celui des autres! Du moins c’est ce que notre propre orgueil nous fait croire. Jésus nous a donné une clé ultime pour éviter de tomber dans des fausses doctrines et croyances:

« Si quelqu’un veut faire sa volonté, il connaîtra de la doctrine si elle est de Dieu, ou si moi je parle de par moi-même. »

Alors la clé de savoir si une doctrine est de Dieu ou non est de vouloir faire sa volonté. Simple. Quand on cherche à faire sa volonté, Dieu nous guide vers la vérité et il nous donne un discernement entre doctrine et doctrine, entre vérité et fausseté.

Nous trouvons une chose semblable dans le livre du prophète Malachie:

« Alors ceux qui craignent l’Éternel ont parlé l’un à l’autre, et l’Éternel a été attentif et a entendu,… Alors vous reviendrez, et vous ferez la différence entre le juste et le méchant, entre celui qui sert Dieu et celui qui ne le sert pas » – Mal 3:16 – 18

La crainte de l’Éternel nous procure sagesse et discernement entre le bien et le mal, entre le véritable croyant et le faux frère. Tout cela est relié à la connaissance de la vérité. Donc, pour éviter les fausses doctrines chercher la volonté de Dieu et vivez dans la crainte de Dieu – la révérence, le respect et l’honneur envers Dieu.

Heureusement il y a certaines fausses doctrines qui sont très clairement visible à presque tout le monde. Nous allons toucher à deux ou trois fausses doctrines qu’on trouve dans l’église Catholique Romaine.

Premièrement regardons une doctrine de ce groupe qui s’appelle la transsubstantiation – un gros mot qui signifie que lorsque nous prenons la communion en souvenir de la mort du Seigneur, le vin ou jus de raisin que nous buvons deviennent littéralement le véritable sang physique de Jésus. Et aussi que le pain devient son véritable chair.  Cette doctrine a été élaborée par des théologiens du 13e siècle et fut adopté par le premier Concile de Trente, contestée par certains dans le 20e siècle mais retenue par le pape Paul VI en 1965.

Cela est clairement une fausse doctrine pour les raisons suivantes:

  • C’est du cannibalisme – bien évidemment condamné par Dieu
  • Les écritures nous disent très clairement de ne pas manger ou boire du sang  – tel que dans le livre des Lévitiques :
    « Vous ne mangerez rien avec du sang. » – Lév. 19:26
    et dans les Actes des Apôtres :
    « Car il a paru bon au Saint Esprit et à nous de ne vous imposer d’autre charge que ce qui est nécessaire, savoir, de vous abstenir des viandes sacrifiées aux idoles, du sang, des animaux étouffés, et de l’impudicité, choses contre lesquelles vous vous trouverez bien de vous tenir en garde. » – Actes 15:29
    Alors Dieu nous commande de ne pas manger ou boire du sang et selon cette doctrine nous buvons du vrai sang?
    Cela est très évidemment une contradiction flagrante et donc ne peut pas être vrai.
  • Lorsque Jésus, au dernier souper a dit à ses apôtres:
    « Ensuite il prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le leur donna, en disant: Ceci est mon corps, qui est donné pour vous; faites ceci en mémoire de moi.
    Il prit de même la coupe, après le souper, et la leur donna, en disant: Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, qui est répandu pour vous »- Luc 22:20
    Il est clair que son sang était encore dans son corps! Ce n’était PAS son véritable sang ou son corps réel. Alors il est aussi clair qu’il parlait symboliquement et non pas littéralement.

Une autre fausse doctrine enseignée par ce même groupe est celle du purgatoire. Un lieu qui existerait où les âmes disons « pas tout à fait sauvées » attendent la purification complète avant de pouvoir entrer au paradis.  Cela aussi est clairement une invention puisqu’il n’y a pas un seul texte dans la bible qui mentionne une telle place. C’est de l’imagination pure et simple, sans doute basée sur la crainte de l’enfer. Alors l’homme a inventé un lieu ou il s’imagine que d’un coup qu’il ne serait pas suffisamment saint, il pourra quand atteindre le ciel après une purge de ses péchés.  Il est évident aussi que la croyance en une telle doctrine, permettrait aux hommes de vivre moins saints qu’ils devraient être!  L’homme cherche toujours un moyen d’aller au ciel avec ses péchés préférés.

Cela ne fonctionne pas. Nous ne pouvons pas être 1/3 sauvé, 3/16 ou à moitié sauvé. Nous sommes sauvés et sanctifiés, vivant une vie droite et juste devant Dieu, du mieux de nos connaissances, ou nous ne sommes pas sauvés du tout.

Une dernière fausse doctrine qui courent de nos jours, bien plus récente et on termine pour le moment.  Il s’agit de cet enseignement qui dis que les démons sont en fait les âmes des gens perdus qui reviennent tourmenter les vivants. Encore une fois une idée farfelue basée sur rien de plus que l’imagination de quelqu’un qui ne sait rien et qui n’a pas consulter Dieu ni la parole de Dieu.

La raison que nous savons que cette idée est fausse est parce que la bible est claire que les âmes des gens perdues vont en enfer après la mort. Ils ne peuvent pas rester ici sur terre et ne peuvent pas non plus communiquer avec les vivants. Tel que Jésus a expliqué dans l’histoire de l’homme riche et Lazare le pauvre.

« Le pauvre mourut, et il fut porté par les anges dans le sein d’Abraham. Le riche mourut aussi, et il fut enseveli. Dans le séjour des morts, il leva les yeux » – Luc 16:22,23 

L’homme qui a vécu entièrement de manière égoïste s’est trouvé en enfer. Il n’était pas sur terre et n’avait aucune façon d’y être sans dire de tourmenter les vivants. C’est une doctrine fausse et ridicule.

Alors, la prochaine fois que vous êtes confronté par des idées ou doctrines ou enseignement dont vous-vous posez des questions, rappelez-vous ceci: « chapitre et verset? ». C’est première question que vous devez poser. Où est cette doctrine dans la bible. Si elle n’est pas là, vous devez vous poser plus de questions comme, « Est-ce conforme à l’enseignement général de la bible? » et « Est-ce raisonnable? » et « Est-ce que ça m’approche du Seigneur ou m’éloigne de lui? » et « Est-ce que ça glorifie Dieu ou l’homme? ».

Que Dieu soit avec vous et qu’il vous guide dans toute vérité tel qu’il est écrit,

« Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité;  » – Jean 16:13

Free-fr-sm

4 commentaires

  1. Mouais…ta réponse consiste à me dire « Ah bah oui mais tu ne fais pas vraiment le bien puisque tu enfreins la loi de dieu !!! ».

    …Sauf que la loi de dieu…je m’en contrefiche. Je n’y crois pas.

    Donc je répète : je fais le bien autour de moi sans avoir la « crainte de l’éternel », comme des millions de personnes sur terre.
    Et tu peux répeter que « TU IRAS EN ENFER !!! », ça n’y change rien.

    Comme quoi ton blog n’est pas encore très abouti. Les seuls qui participent, c’est des athées (et encore, un ou deux), et à chaque fois c’est pour pointer tes incohérences.
    Travailles-y un peu plus et je reviendrai y jeter un coup d’œil.

    Bonne continuation.

    • La loi de Dieu tu t’en fiches?
      Bonne chance avec ça.
      Mauvaise nouvelle pour toi, Dieu ne s’en fiche pas et que tu y crois ou non n’a aucun effet sur son existence.
      Tu vie dans le pays des « la la » mon gars.

      Mes incohérences? J’ai pointé plusieurs des tiennes, alors commence par régler tes propres incohérences flagrantes.
      Tant qu’à mes incohérences; lesquelles? Mets ton argent où est ta bouche et prouve quelque chose que tu avance – pour la première fois.
      Toi qui ne fait que nier tout ce qu’il n’aimes pas, tu n’es vraiment pas placé pour parler d’incohérence.

      Ton athéisme est l’incohérence ultime, l’ultime sophisme. Une absurdité logique en soit. Et c’est facile à prouver en plus.
      Même Voltaire le savait:

      « Les athées sont pour la plupart des savants hardis et égarés qui raisonnent mal, et qui, ne pouvant comprendre la création, l’origine du mal, et d’autres difficultés, ont recours à l’hypothèse de l’éternité des choses et de la nécessité. » – Voltaire, Dictionnaire Philosophique

      Tu es un aveugle qui ne veut pas voir. La lumière te fait peur.

      D’ailleurs, je ne reçois que du reniement de la part des athées ignorants. Jamais l’évidence, pas de preuves, rien du tout, ni logique, ni science, ni bon sens. « Je le nie, je le nie, je le nie » – exactement comme toi, et c’est tout.
      Tu vis dans l’auto-aveuglement devant les faits. Comme tous les athées.
      La religion d’athéisme est la religion la plus vide de sens qui soit.

      « L’athéisme est si insensé et odieux à l’homme qu’il n’a jamais eu beaucoup de partisans. » – Isaac Newton

      Intelligent M. Newton.🙂

  2. Bon…j’ai parcouru ton article en diagonale, et c’est hélas toujours aussi confus…

    Allez, je prend une phrase au hasard : « La crainte de l’Éternel nous procure sagesse et discernement entre le bien et le mal » = Ah tiens ? C’est donc à cause de la peur que tu te conduis bien ??
    Voyez vous ça !

    Dis-nous un peu : comment expliques-tu alors que moi, athée, je me conduit bien et fais le bien autour de moi, sans avoir cette crainte ?
    J’en serai capable et pas les croyants ?
    Je te trouve un peu dur envers les croyants : ce ne sont pas des chochottes qui se conduisent bien sous la menace. Parle pour toi, mais ne les met pas dans le même sac que toi🙂

    • Merci de ce commentaire.
      Cependant, vous vous trompez de A à Z.

      Premièrement « crainte de l’Éternel » n’égale pas « peur ».

      Le pire c’est que je l’explique toute de suite après! J’ai écris, « la révérence, le respect et l’honneur envers Dieu ».
      Comment avez-vous pu manquer ça?
      Vous avez dans votre tête une version « athée » de la religion, c’est pour cela que vous vous êtes trompez aussi facilement que ça!
      Vous associez « crainte de Dieu » avec « avoir peur de Dieu », ce qui est entièrement faux et pas du tout la manière dont la théologie chrétienne voit la chose.

      Vos raisonnements sont faux, n’ayant pas d’idée droite sur le sens des mots dans le contexte et aucune connaissance de la bible et la théologie normale.
      Vous dites,

      « je me conduit bien et fais le bien autour de moi, sans avoir cette crainte ? »

      Il y a là-dedans, plusieurs erreurs très claires et d’autres cachées.
      1 – Vous croyez que faire bu bien, tout en faisant encore plus de mal, fait de vous une « bonne » personne?
      Toute votre vie vous avez brisé la loi morale de Dieu, et vous le faites à chaque seconde que vous êtes toujours en rébellion contre lui et là vous vous croyez « bon »?!
      C’est comme un criminel qui dit, « Je suis un voleur mais au moins je ne suis pas menteur! »; en essayant de se justifier et de se faire passer bon un bon gars.

      Désolé ça ne fonctionne pas comme ça la loi! La loi de Dieu encore moins.
      Vous avez une très longue liste de crimes (péchés) accomplis et vous croyez sérieusement que parce que vous faites quelques bonnes actions que la loi va vous en exempter?
      Vous êtes comme le criminel qui dit au juge, « Oui mais j’ai aussi fais bien des bonnes choses dans ma vie, en même temps que je volais des gens! »
      C’est même comique cela.
      Est-ce que vous pensez qu’un juge accepterais et dirait, « Ah ben oui, c’est vrai, alors allez en paix monsieur le voleur, vous avez presque autant de bonnes actions que de mauvaises » ?
      Bonne chance avec ça mon ami!
      Vos crimes contre Dieu sont tellement plus nombreux, et puis comme j’ai dis, ça ne fonctionne pas du tout comme ça.

      2- Vous ne comprenez pas non plus votre propre état devant Dieu. Vos crimes moraux (péchés) devant lui, tous commis avec la plus grande défiance et « je m’en foutisme », sont d’une nature destructrice – à vous-même et aux autres. Le péché dans le sens bibliques est basé sur l’égoïsme. Le « je me moi » – que vous venez de montrer très clairement dans votre façon de vous déclarer une bonne personne malgré vos crimes si nombreux contre Dieu. C’est purement de l’arrogance et de défier Dieu à sa face.

      Un homme qui brise la loi de l’État et qui crache au visage de son président constamment est coupable du pire manque de respect et idiotie, et se trouve tôt ou tard en prison.
      Mais Dieu est infiniment plus élevé en autorité et du droit du respect que quiconque est président ou roi humain; sur une toute petite boule flottant dans l’immensité de l’univers, n’étant que l’équivalent d’une bactérie.

      C’est vous ça. C’est nous tous sur cette planète en rébellion contre Dieu.

      Voyez-vous?
      Vous raisonnez très mal dans votre ignorance des faits, des principes moraux et les aspects légaux de la loi de Dieu et de la position de Dieu – la plus grande autorité qui soit.
      Et vous êtes coupables devant sa loi et, sans repentance, tôt ou tard vous avez vous faire appeler devant le juge et vous n’auriez même pas d’avocat. Selon la bible, le seul avocat possible dans ce contexte est Jésus Christ et il ne travail pas comme avocat pour des athées, ni personne d’autres qui se fou de lui, ni pour les hypocrites – religieux ou autres.

      Conclusion? Vous êtes dans une très mauvaise position et plus vous vivez dans votre rébellion, défiance et attitude d’arrogance apathique, pire ce sera pour vous devant le juge.
      J’espère bien que vous allez réfléchir à tout cela pour en venir à vous réconcilier avec Dieu – faire la paix avec lui, par Jésus Christ qui est mort pour vous afin de pouvoir vous pardonner sans négliger la loi qui exigent votre punition pour vos crimes.


Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laissez un commentaire:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s