Un Autre Évangile

« Écris à l’ange de l’Église d’Éphèse: Voici ce que dit celui qui tient les sept étoiles dans sa main droite, celui qui marche au milieu des sept chandeliers d’or: Je connais tes oeuvres, ton travail, et ta persévérance. Je sais que tu ne peux supporter les méchants; que tu as éprouvé ceux qui se disent apôtres et qui ne le sont pas, et que tu les as trouvés menteurs; que tu as de la persévérance, que tu as souffert à cause de mon nom, et que tu ne t’es point lassé.
Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu as abandonné ton premier amour.
Souviens-toi donc d’où tu es tombé, repens-toi, et pratique tes premières oeuvres; sinon, je viendrai à toi, et j’ôterai ton chandelier de sa place, à moins que tu ne te repentes » – Apocalyse 2:1-5

De nos jours il y a presque autant d’idée sur Jésus Christ, qui il est et comment il est qu’il y a de dénominations supposément chrétienne. De plus en plus dans les églises évangéliques, on constate que ces idées sur Jésus affectent sérieusement le comportement des chrétiens. Plus la doctrine de Christ est pure, plus les chrétiens qui la reçoivent seront en bon état spirituel et moral. Plus cette doctrine s’éloigne de la vérité, plus ceux qui la reçoivent seront spirituellement et moralement, non seulement faible, mais dans l’erreur.

Une de ces idées modernes, et qui se propage à une vitesse inquiétante, c’est l’idée que Dieu est une sorte de Père Noël, un vieux grand-père qui donne des bonbons. On le voit et on le prêche comme un personnage fort aimable, gentil, doux et sans préjugés et qui aime tout le monde sans discrimination. On le présente au monde comme un bon gars, un mec cool et qui ne juge personne, ni fait aucune discrimination et qui accepte tout le monde tel qu’ils sont.

Le pire c’est que tout cela est vrai … malheureusement, ce n’est qu’une partie de la vérité et donc aussi un demi-mensonge.

Aujourd’hui il est de plus en plus difficile de trouver une église, des prédicateurs et enseignants biblique qui prêchent le Christ et sa parole selon les écritures.

Il semble que trop d’église cherchent à présenter un Jésus facile, agréable et tellement plein « d’amour » et de « grâce » qu’il ne juge personne, ne ferait jamais du mal à personne et accepte tous sans exception et qu’importe leur péchés, qu’importe leur état moral ou spirituel. Encore des demi-vérités.

Selon cet « évangile » moderne, il ne faut pas déranger personne. Il ne faut pas dire la vérité si elle risque de blesser les sentiments de quelqu’un. Il ne faut pas prêcher TOUT le conseil de Dieu, mais seulement ce qui est agréable à l’homme, à la chair. Seulement ce qui ne fait pas peur, ne blesse pas, n’insulte pas et ne risque pas d’offenser.  John Wesley a bien décrit cet « évangile » voir ici.

Souvent dans l’autre évangile on peut forniquer, mentir, commettre l’adultère, voler, être hypocrite religieux, mettre de coté la parole de Dieu -ou du moins les parties qu’on n’aime pas, ne pas aimer notre femme, notre mari et j’ai même entendu des « pasteurs » dire qu’on peut même pratiquer l’homosexualité et toujours être chrétien. Tout passe ou presque.

Ce Jésus moderne n’a aucun sens de justice, de droiture, de jugement, d’intégrité.  Il as surtout un amour mal définit et bien sucré qui se fou plus ou moins, selon le cas, de ce que les gens font, en autant qu’ils « croient ». C’est un faux Jésus autant qu’un fausse évangile.

Selon l’autre évangile, il faut prêcher uniquement la joie, la paix, la grâce, la bonté de Dieu, l’amour etc.  Que Dieu ne plaise qu’on parle de péché qui entrain un jugement contre nous. Que Dieu ne plaise qu’on fasse des enseignements sur l’enfer et surtout ne jamais dire que sans la sanctification « personne ne verra le Seigneur »!

Parler d’un doux Jésus qui donne et qui donne et qui est toujours ton ami personnel, ton grand chum et là tout le monde veut entendre.

Parler de Christ comme un grand chum mais pas comme maître et Seigneur? Pas comme celui qui jugera les vivants et les morts? Pas comme celui que l’apôtre Jean n’a même pas reconnu dans sa vision de Christ dans l’Apocalypse 1 et qui lui a fait tomber sur sa face comme un mort? C’est scandaleux pour en dire le moins.

La réalité c’est que trop de prédicateurs dans les églises de nos jours prêchent une évangile facile, « bénissant », mais sans croix (voir l’article sur la nouvelle croix), sans sainteté, sans justice, sans repentance et sans obéissance à la parole de Dieu.  Et cela aussi c’est scandaleux.

Je vous pose une question: C’est quand la dernière fois que vous entendu un sermon sur l’enfer?

Si vous êtes comme moi, la réponse est – des années! En fait, je ne me souviens pas la dernière fois! Et cela est dans des églises évangéliques supposément respectueuse des écritures et reconnaissant l’autorité biblique! Désolé mais quelque chose va réellement mal quand ion ne prêche plus TOUTES les grandes vérités et TOUT le conseil de Dieu.

Un tel évangile n’est pas l’évangile de Christ!

C’est ce que Paul appel « un autre évangile » – Galates 1:5 – et ce avec la pire condamnation possible, car il dit,

« Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Évangile que celui que nous vous avons prêché, qu’il soit anathème! Nous l’avons dit précédemment, et je le répète à cette heure: si quelqu’un vous annonce un autre Évangile que celui que vous avez reçu, qu’il soit anathème! » Gal. 1:8,9

Anathème signifie « maudit ».  Vous ne voulez pas être une de ces personnes qui prêchent un autre évangile!

Je vois des leaders d’église qui refusent de pratiquer les écritures, qui refusent de les appliquer mais qui se disent toujours de bons pasteurs. C’est faux. Ce ne sont que des loups, des vases vides.  Comme Jude a dit,

« Car il s’est glissé parmi vous certains hommes, dont la condamnation est écrite depuis longtemps, des impies, qui changent la grâce de notre Dieu en dissolution, et qui renient notre seul maître et Seigneur Jésus Christ. » – Jude

Changer la grâce de Dieu en dissolution (lascivité ou luxure) signifie de traiter la grâce de Dieu comme une couverture pour pécher sans porter sa culpabilité.

La grâce de Dieu n’est pas un gant blanc sur une main sale

Ce n’est pas une couverture qui nous permet de pécher tout en restant de bons chrétiens! Christ lui, comme on voit bien dans notre texte du début, ne se gêne pas de dire ce qu’il a contre n’importe quelle église et de donner des avertissements pour les mettre en garde contre des idées telle l’idée qu’il ne punira pas une église pour ses péchés parce qu’il les aime trop.  Mais cela est souvent le message donné dans nos églises modernes relativistes!

La grâce de Dieu rend pur, rend saint. Ce n’est pas une vitre fumée qui empêche Dieu de nous voir tel qu’on est réellement.

Ce qui se passe aujourd’hui c’est trop souvent un évangile de fraude qui s’est glisser parmi nos églises.  Le relativisme communiqué partout par la société qui a avalé le mensonge humaniste séculier a envahit nos églises et influencé le leadership à tous le niveaux.

On voit cette fraude dans la façon que les chrétiens et leaders d’église utilise et pratique la parole de Dieu.  Considérons les points suivants:

* Si les prédicateurs n’osent pas dire toute la vérité « tout le conseil de Dieu », ils prêchent un autre évangile.
* Si le leadership ne met pas en pratique la parole de Dieu, ils pratiquent un autre évangile.
* Si la parole de Dieu passe souvent en seconde ou en troisième place à chaque fois que les conséquence de l’obéissance risquent de perturber, ils pratique un autre évangile.
* Si un chrétien se cherche des raisons pour s’excuser de mettre la parole de Dieu en pratique, du mieux de ses connaissances, il pratique un autre évangile.
* Si on choisis parmi les commandements de Dieu, surtout ceux qui nos conviennent, nous pratiquons un autre évangile.
* Si les leaders d’une église refusent de pratiquer la parole de Dieu à chaque fois qu’ils craignent la réaction des membres, ils pratiquent un autre évangile
* Si les leaders s’excuse d’appliquer la parole de Dieu en faveur des sentiments des gens, ils pratiquent un autre évangile.
* Si un chrétien(ne) a plus peur d’offenser l’homme que d’offenser Dieu, il a un autre évangile.
* Si le leadership accepte quelqu’un qui pratique le péché ou qui a commis un péché sans repentance, comme étant un vrai chrétien en bon rapport avec l’église, ils pratiquent un autre évangile
* Si le leadership refuse de réprimander le péché commis à devant la connaissance commune de l’église, ils pratiquent un autre évangile.
* … la liste est simple à deviner – il s’agit de bien lire et bien comprendre les écritures pour les connaître.

Si vous trouvez que les dirigeants de votre église corresponds à ses points vous devez prier pour eux et considérer la possibilité de changer d’église, car tôt ou tard ce genre de leadership corrompra votre foi et vie spirituelle.

Dans le texte cité au début on ne voit pas du tout ce Jésus moderne qui se fou pas mal des attitudes et actes égoïstes des gens dans l’église locale, mais le Dieu Très Haut, saint et redoutable qui menace même d’ôter leur « chandelier de sa place, à moins que tu ne te repentes »!

Dois-je parler aussi du fait que le Seigneur a tué Ananias et Saphira pour un péché bien moins que ceux commis souvent dans nos églises moderne? (Actes 5) Ou que Jésus a dit à l’église de Laodicée qu’il allait les vomir de sa bouche parce qu’ils n’étaient ni chaud ni froid?

Est-ce qu’il faut répéter la parole de Paul en Romains 11:22,

« Considère donc la bonté et la sévérité de Dieu: sévérité envers ceux qui sont tombés, et bonté de Dieu envers toi, si tu demeures ferme dans cette bonté; autrement, tu seras aussi retranché »

Aujourd’hui trop de chrétiens et trop d’églises, ainsi que les leaders eux-même, ne veulent plus entendre parler de cela ni communiquer ses vérités importantes aux autres.  Aujourd’hui nous avons succombé à la tentation de la crainte des hommes est abandonné la crainte de Dieu. La sévérité de Dieu est devenu un sujet bannis. On ne parle que de sa bonté comme si Dieu était trop bon pour punir le péché. Mais la vérité c’est que Dieu punira tout péché volontaire non repenti justement parce qu’il est bon!

On voit cet autre évangile partout de nos jours. Ce n’est pas caché.

On voit même des pasteurs approuver des choses que Dieu appel abomination. On les voit accepter et garder le silence devant des choses que Dieu hais.  Silence égale consentement dans ces cas!  On voit des dirigeants d’église qui ne veulent plus prêcher tout le conseil de Dieu parce que, selon eux, certains conseils de Dieu, i.e. certaines vérités bibliques ne conviennent pas aux sentiments des gens.  Ou bien parfois c’est parce qu’ils croient que Dieu n’est plus comme avant, un Dieu saint qui hais le mal, l’iniquité et tout péché.

Selon A.W. Tozer (), Jésus Christ n’a presque plus aucune autorité dans l’église moderne – (The Waning Authority of Christ in the Churches). Et cela a été dit au début des années 60’s, c’est bien pire aujourd’hui.  Est-ce vrai? Je crains bien que oui, car l’homme ignore sa parole, refuse de la mettre en pratique tout en proclamant haut et fort qu’il est bon chrétien quand même car Dieu est bon et il pardonne!

Oui Dieu est bon et il pardonne mais pas sans repentance!

Cet nouvel évangile est corrompu n’étant que des demi-vérité, des mensonges et des idées non biblique du christianisme.

Comme conclusion je vais cité 1 Jean 3:8-10 avec un dernier petit commentaire :

« Celui qui pèche est du diable, car le diable pèche dès le commencement. Le Fils de Dieu a paru afin de détruire les oeuvres du diable.
Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui; et il ne peut pécher, parce qu’il est né de Dieu.
C’est par là que se font reconnaître les enfants de Dieu et les enfants du diable. Quiconque ne pratique pas la justice n’est pas de Dieu, non plus que celui qui n’aime pas son frère. »

L’autre évangile dit plutôt, Ce n’est pas grave si tu vit dans le péché, Dieu t’aime pareil, tu es toujours un bon chrétien en autant que tu crois en lui.  Aujourd’hui, le péché est vu comme chose presque nécessaire dans la vie des chrétiens, ce qui est entièrement faux. L’autre évangile dit aussi par exemple que la repentance n’a pas besoin d’être suivi de restitution, i.e. si tu a volé de l’argent tu le restaure avec dommages et intérêt. Il que si tu a commis un péché ce n’est pas grave si tu n,a pas de repentance, Dieu te pardonnera quand-même.

Nous devons prier,  parler et lutter contre n’importe quel autre évangile.

« Car c’est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu. Or, si c’est par nous qu’il commence, quelle sera la fin de ceux qui n’obéissent pas à l’Évangile de Dieu? Et si le juste se sauve avec peine, que deviendront l’impie et le pécheur? » – 1 Pierre4:17,18

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laissez un commentaire:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Générations Héros

  • Fuite de l’Absolu I

    Fuite de l'Absolu
  • Fuite de l’Absolu II

  • Hors du Ghetto

  • Calendrier

    septembre 2012
    L M M J V S D
    « Juil   Oct »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  •