L’Athéisme Contre La Raison

Selon l’organisme « American Atheists » :

« L’athéisme est le manque de croyance en une divinité, ce qui implique que rien n’existe que des phénomènes naturels (la matière), que la pensée est une propriété ou une fonction de la matière, et que la mort, de façon irréversible et totale,  termine les unités individuelles organiques. Cette définition signifie qu’il n’y a pas de forces, des phénomènes, ou des entités qui existent à part de ou en dehors de la nature physique, ou qui transcendent la nature, ou qui soient « sur »naturelle, et il ne peut y en avoir non plus. L’humanité est seule. »

Curieux, très curieux comme énoncé n’est-ce pas?  « Pourquoi? », dites-vous?

Il y a tellement de contradictions d’idées dans ce petit paragraphe, et des assertions impossible à prouver, que c’est étonnant que les auteurs ne se sont pas rendu compte! Aveugles!

Ils se disent, et se prennent, constamment pour des « penseurs libres » (???!!) et des gens rationnels, des gens qui ne croient en rien de ce qui ne peut être démonter par la science.  Cependant combien d’énoncés y-a-t-il dans ce paragraphe qui ne peuvent être démontrer par la science?!

Alors là c’est même plus drôle, ils se mettent le doigt dans l’oeil avant même de commencer un deuxième paragraphe!  C’est très curieux pour des gens qui, habituellement, se prennent pour des intellectuels, des gens qui sont supposément purement logique et raisonné!

Examinons la chose un peu:

Ils commencent par une erreur fondamentale – mais très populaire de nos jours – soit que l’athéisme est le « manque de croyance en Dieu ».  Cela est partiellement vrai, bien sur, jusqu’à un certain point, mais c’est faux parce que cela ignore (cache?) ou nie la pleine vérité.

L’athéisme est-il un choix ou non?

Si on dit oui ils pètent leur propre position toute de suite puisque si c’est un choix alors ce n’est pas un simple manque.  C’est effectivement un choix positif de ne pas croire et non une « absence » par défaut avec laquelle, pauvre eux, ils sont né!

Si ils disent « non, nous sommes nés athées » alors on demande des preuves.  Malheureusement, pour eux, cela est non seulement pas démontrable mais déjà démentit par la science!  Car de nombreuses recherches récentes – telles celle du Docteur Justin L. Barrett sur le sujet – démontrent que les enfants viennent au monde avec un sens de but, de raison d’être, de design et de croyances métaphysiques innées.

Barrett dit,

« La prépondérance de la preuve scientifique pour les 10 dernières années ou à peu près a montre que beaucoup plus semble être construit dans le développement naturel de l’esprit des enfants que nous avions pensé, y compris une prédisposition à voir le monde naturel tel qu’il est conçu et utile et qu’une certaine sorte d’être intelligent est derrière cette fin »,  a-t-il dit aux programme « Aujourd’hui BBC Radio 4 ».

« Si nous en avons jeté une poignée sur une île et qu’ils se soit élevés eux-même, je pense qu’ils croiriez en Dieu. »

Dr Barrett dit qu’il y a des preuves que, même à l’âge de quatre ans, les enfants comprendre que, bien que certains objets sont fabriqués par les humains, le monde naturel est différent.  Il a ajouté que les enfants sont les plus susceptibles de croire au créationnisme plutôt que de l’évolution, en dépit de ce qu’ils peuvent être informés par les parents ou les enseignants.   Dr Barrett affirme que les anthropologues ont constaté que dans certaines cultures, les enfants croient en Dieu, même lorsque les enseignements religieux ne sont pas divulgués d’eux.

Barrett est loin d’être seul dans ces recherches et dans ces conclusions.  Barrett est un chercheur senior  au « Centre for Anthropology and Mind » à l’Université de Oxford.

Le Dr Paul Bloom du Département de la Psychologie à l’Université de Yale, dans son document « Religion is natural », vient aux même conclusions que Barrett.

Donc, l’idée que l’athéisme n’est pas un choix et l’idée que l’athéisme est la position par défaut sont tous les deux fausses, basées sur l’ignorance, les prétentions sans appui et ces idées sont très malhonnête de plus.

Ensuite ils disent,

« …ce qui implique que rien n’existe, mais des phénomènes naturels (la matière), que la pensée est une propriété ou une fonction de la matière, et que la mort de façon irréversible et se termine totalement différentes unités organiques. »

1.  Encore une fois, peuvent-ils prouver cela? Et encore une fois, non.

Car si, selon ce qu’ils disent, la science se résoudre à ce qu’on appel le Naturalisme Méthodologique (toute explication scientifique de la nature doit traiter strictement du naturel), il est impossible de savoir s’il existe autre choses que le monde naturel, donc, par leur méthode préférée ils ne peuvent même pas supporter une telle énoncé avec de l’évidence.  Incroyable comme auto-contradiction.  Leur méthode contient une interdiction par défaut de trouver des explications autres que purement naturelles!?!

Pour bien comprendre supposons que Dieu existe réellement et a crée l’univers naturel.  Est-ce que la Naturalisme Méthodologique pourrait le trouver? Évidemment que non, puisque la méthode elle-même ni toute explication qui n’est pas strictement naturelle!  Alors leur méthode est clairement défectueux dès le départ car elle impose des limites qui vont toujours obligé le chercheur à trouver autre cause qu’une cause surnaturelle! On appel cela se tirer dans le pied.

2.  Supposons que ce soit vrai qu’il n’existe rien que la matière et l’énergie et que même la pensée (et par conséquences la raison et le rationnel même) est une propriété de la matière, alors quelle confiance pouvons-nous avoir que notre raison est fiable et que notre cerveau  nous révèle la réalité?

Vraiment pas beaucoup, car on ne peut évaluer notre cerveau en utilisant notre cerveau! C’est trop évident que, dans ce point, l’athéisme s’auto-contradit encore une fois.

Le scientifique renommé Francis Crick, athée pur et dur, a dit ceci,

L’hypothèse étonnante est que «Vous», vos joies et vos tristesses, vos souvenirs et vos ambitions, votre sens de l’identité personnelle et du libre arbitre, sont en fait pas plus que le comportement d’un vaste rassemblement des cellules nerveuses et de leurs molécules associées. Comme Alice de Lewis Carroll aurait formulé: « Tu n’es rien qu’un paquet de neurones. »  – (p. 3)-Francis Crick (1994) « L’hypothèse étonnante: la recherche scientifique pour l’âme »

C’est bien triste et vide comme point de vue.  Car, qu’est-ce que ça me fou ce que font des paquets de neurones!? C’est comme dire que les réactions électrochimiques qui  se passent dans 2.5 livres de viandes peuvent avoir des qualifications telles que « vrai/faux », « mal/bien ».  D’où viendrait « vrai/faux » etc., dans ces circuits neuronaux?  Autant dire que le courant électrique dans une maison est la pensée de la maison.

Tel que remarqué par C.S. Lewis,

« La théorie selon laquelle la pensée est simplement un mouvement dans le cerveau est, à mon avis, un non-sens, car si c’est le cas, alors la théorie elle-même ne serait qu’un mouvement, un événement parmi les atomes, qui peut avoir la vitesse et la direction mais dont il serait sens d’utiliser les mots «vrais» ou «faux».
-C.S. Lewis

Rien de plus évident.  L’athée est donc obligé de croire que le rationnel même est le résultat des processus non-rationnels! Essayez d’expliquer cela!

Alvin Plantinga, professeur de philosophie de l’Université de Notre Dame dit,

« le naturalisme et l’évolution « N & E » [Naturalisme et Évolution Darwinienne] pour être plus court fournit celui qui l’accepte d’un « defeater » [point qui défait l’idée] pour la conviction que nos facultés cognitives sont fiables – un defeater qui ne peut pas être vaincu. Mais alors cette conjonction fournit également un defeater pour toute croyance produite par nos facultés cognitives, y compris, …  « N & E » même: d’où son caractère auto-destructeur. » A. Plantinga, « Le Défait du Naturalisme »

Finalement, ils disent,

« Cette définition signifie qu’il n’y a pas de forces, des phénomènes, ou des entités qui existent en dehors de ou en dehors de la nature physique, ou qui transcendent la nature, ou « super » naturelle, il ne peut y être. L’humanité est seule. »

Et, encore une fois, nous devons – pour rester fidèle à la science qu’ils prétendent guide leurs idées – demander des preuves.  Nous savons, et le pire c’est qu’ils le savent aussi, qu’il n’existe pas la moindre évidence de ce qu’ils avance. Mais ils le proclament avec une certitude gênante!

Pire, c’est que leur propre méthode les interdisent formellement de trouver des explications autres que « matière et énergie » alors comment peuvent-ils savoir de telles choses comme étant des faits?  Cela est une cause perdue et donc nous venons toujours à la même conclusion: les athées s’aveuglent eux-mêmes et se contredisent puisqu’ils prétendent eux-mêmes posséder une connaissance qu’il, selon leur propre méthode, est impossible d’avoir!

Ce ne sont donc que des assertions sans fondements ni preuves empiriques qui ne sont ni scientifique, ni logique.

On appel tous ce qu’ils ont écrit,  » se tirer dans la tête » et avec notre propre fusil.

17 commentaires

  1. Je suis parfaitement d’accord et j’ajoute il n’y a pas plus subjectif qu’un athee

  2. Que pensez-vous de l’argument selon lequel l’Homme est incapable d’avoir « créer » Dieu ?

    Créer, dans son sens véritable signifie « tirer du néant », c’est amener à l’existence l’inexistant par sa propre volonté.

    Aucun être humain ne peut amener à l’existence l’inexistant dans son esprit, ou dans la réalité matérielle.
    Exemple, : personne ne peut créer une nouvelle couleur dans sa tête, créer un animal qui n’existe pas dans sa tête, créer un atome, créer un nouveau sentiment que personne n’a jamais ressenti, etc..
    Tous ce que l’homme invente/découvre/ imagine, mélange/rassemble vient d’une réalité déjà existante et connue.

    L’avion est une invention de l’homme, mais pas une « création ». L’avion en effet est avant toutes choses un assemblages de matériaux que l’homme n’a pas « tirer du néant », et de même la loi de l’aérodynamisme n’a pas été « créer » mais seulement découverte par l’observation et la recherche.
    L’Homme peut penser dans sa tête à des choses qui n’ont pas de réalités physique comme les sirènes, l’éléphant rose, etc.. Cependant là encore ce n’est pas une « création » de leur esprit mais un assemblage de réalités au préalable connus.
    Les queue de poisson existe, les femmes aussi, Les éléphants existe, le rose aussi. etc..

    L’homme ne sait pas, ne peut pas tirer du néant de son esprit quelque chose. L’homme ne sait pas amener à l’existence, l’inexistant. Aucun être humain ne peut « penser » dans sa tête à quelque chose qui n’existe pas. Cela est impossible à l’homme,

    Comment pouvons nous alors avoir conscience d’une idée d’un Dieu absolue et créateur. Il convient de dire que : soit Dieu est une « déformation », un arrangement d’une réalité réelle et existante, soit que Dieu – le Créateur, l’Absolue- existe effectivement.

    Or la définition même de Dieu est qu’il est parfait en soi, éternel, le commencement de tout, la fin de tout, et toutes choses existe par lui seul.
    il n’y a aucune idée qui peut raisonnablement être la source de l’idée de Dieu, puisque sa définition même est d’être l’Absolue, LA vérité, etc
    Dieu est donc un absolu et aucune autre idée ne peut être à l’origine de celle ci.

    La raison nous amène donc à croire – a savoir- que Dieu n’est pas une « création » de notre esprit car nous en sommes incapable, mais pas non plus une pensée, une idée, un concept que les hommes aurait arrangés, imaginés édulcoré à leurs sauces. Mais bien Dieu, un être absolue qui existe puisque nous en avons conscience, qu’il a une réalité dans notre esprit. que nous savons le définir, et que nous savons le penser.

    Nous avons tous en nous, et cela est innée l’idée de ce Dieu là. l’idée d’une Volonté supérieur qui a orchestré l’univers, la nature, notre corps, etc. Cette idée est commune à tous de manière innée, et depuis le commencement des hommes, ce qui explique le nombre de religions, de croyances, etc.

    une étude logique et raisonné de toutes les religions, et croyances de ce monde, nous montrent pourtant que les « dieux » sont dépendants des humains/ne se suffisent pas à eux même/présente des défauts / présente des caractéristiques imparfaites…etc Ce qui est contraire à l’idée d’un Dieu parfait, absolu, et se suffisant à lui même !
    Ces dieux là, par contre, ont tous l’air d’être une déformation de l’idée initiale de ce que est Dieu pour nous Etre- humains…
    c’est comme si l’homme depuis la nuit des temps avait la connaissance innée d’un Dieu parfait mais qu’au fil des années cette connaissance s’est perdue, transformés, édulcorés, voir renier comme aujourd’hui.

    Pourtant il y a bien une religion sur cette terre qui nous parle d’un Dieu parfait, qui correspond en tout point à l’idée que nous avons de lui au plus profond de notre être.
    il y a bien une religion qui parle d’Absolue, qui renie toutes autre formes de vérités car elle dit être la seule. une religion qui décrit Dieu comme l’Unique, le Véritable. L’ETRE par qui toutes choses existe. L’alpha et l’Oméga, qui dit de lui qu’il est l’Amour, la Sagesse, la Paix.
    Un Dieu qui ne demande rien à l’homme mais qui dit qu’il a déjà tout accomplit par amour, qu’il nous suffit de croire au sacrifice de Jésus-Christ pour avoir la preuve de son existence, pour le voir se manifester..
    Seul le Dieu de la Bible est exacte dans la descriptions que nous
    avons tous en nous de ce que est Dieu.

    Je trouve personnellement cela raisonnable d’affirmer que Dieu existe, et qu’il est le Dieu que relate la Bible. Je n’en vois point d’autre qui remplissent les critères d’Absolue.

    bref,
    j’aimerais humblement avoir une réponse de votre part, sur ce raisonnement.
    un philosophe a t-il tenu un tel discours ?
    d’une manière plus détaillés, et bien bien bien plus intelligemment ?
    merci,
    et je m’excuse pour les fautes d’orthographe et pour les hors sujets, bien qu’il soit écrit délibérément pour ceux qui, dans une démarche sincère pour trouver la vérité, pourrait se laisser humblement convaincre..

    Sandrine.

    • Merci de ton commentaire. Il est bien pertinent.

      D’abord:

      « Il fait toute chose bonne en son temps; même il a mis dans leur coeur la pensée de l’éternité, bien que l’homme ne puisse pas saisir l’oeuvre que Dieu fait, du commencement jusqu’à la fin. » – Eccles. 3:11

      Donc, oui c’est inné en l’homme l’idée de l’infinie, l’absolu, l’au-delà, d’éternité et donc de Dieu.
      Même sans la bible et ces paroles du roi Salomon, tous connaissent cette réalité de la pensée de l’éternité, la raison de l’existence et tout.

      Il vrai que l’homme, sans ce « don » placé dans chaque coeur humain, ne pourrait pas inventer Dieu.
      D’ailleurs pourquoi inventer Dieu? Quelle raison est-ce que l’homme aurait eu pour inventer un Dieu qui lui juge, qui lui avertis de châtiment pour tel ou tel crime?

      Si l’homme avait réellement inventé la notion de base du Dieu absolu, il l’aurait inventé plutôt pour que ce dieu soit agréable, insouciant de ce que l’homme fait et certainement plus « ouvert » à toute sorte de comportements que l’homme aime faire.
      Un Dieu inventé par l’homme pour l’homme, n’aurait jamais eu un enfer et des punitions pour le mal. Certes, sans Dieu le bien et le mal ne peuvent exister, car sans ce Dieu absolu comment est-ce qu’on pourrait savoir que le mal et le bien existent! On aurait plutôt pensée que tout ce qui se passe dans l’univers se passe et c’est tout – ni mal ni bien – tel que les athées disent.

      Or, l’homme a inventé des FAUX dieux – comme par exemple, les dieux Grecs et autres – qui ressemblent beaucoup trop à l’homme et identique dans leur comportement égoïste.

      Comme le philosophe chrétien, CS Lewis a dit,

      « L’esprit humain n’a pas plus de pouvoir d’inventer une nouvelle valeur que d’imaginer une nouvelle couleur primaire, ou, en effet, de créer un nouveau soleil et un nouveau ciel … »

      Cela est évident en soi, mais alors si l’homme est incapable d’inventer une nouvelle couleur etc. il est donc encore moins capable d’inventer Dieu.

      Lewis a dit dans son livre Les Fondements du Christianisme,

      « L’athéisme se révèle être trop simple, si tout l’univers n’a pas de sens, nous n’aurions jamais découvert qu’il n’a pas de sens;. Comme s’il n’y avait pas de lumière dans l’univers et donc aucune créature avec les yeux, nous n’aurions jamais su qu’il faisait noir. [le mot] noire serait dépourvue de sens. »

      Je ne sais pas s’il y a d’autres philosophes qui ont formalisé ces hypothèses mais elles ont souvent étaient exprimées par différentes personnes au travers l’histoire.

      J’espère que ma réponse et claire et qu’elle vous aide!

      Vous pourriez aller voir le site http://www.samizdat.qc.ca/ – qui appartient à un de mes amis, qui est anthropologue et très calé dans la connaissance de la philosophie historique qui saura sans doute qui et quand ce sujet a été adressé avant. Vous n’avez qu’à écrire au webmestre ici http://www.samizdat.qc.ca/formulaires/comms.php

      Merci et le Seigneur vous guide dans vos recherches🙂

  3. Au fait Michel est mon pseudonyme. J’ai utilisé mon compte Facebook pour te finir.
    Mdr même ça tu ne l’as pas compris ( »l’autre athée, Michel » lol).

    Merci a plus.

    • Franchement, Xavier tu utilise deux nom complètement différents et tout le monde est supposé savoir que c’est une personne unique.

      Par contre, deux personnes qui parle exactement de la même façon – comme tous les athées d’ailleurs. Avec les athées que je connais c’est pareil, ils disent tous les mêmes choses mot par mot comme des perroquets tout le temps sans jamais se demander si ce qu’ils disent est logique, sans jamais creuser assez profond pour voir les nombreuses absurdités qui suivent de façon nécessaire leur idée athée, et sans se jamais poser les vraies bonnes questions, alors … go figure.

      Le fait démontrable, que l’athéisme est une absurdité logique – puisque l’athée doit croire à ce qu’on ne pourrait jamais prouver (donc c’est uniquement par la foi qu’on peut être athée pour vrai) – est en soit une raison de ne pas succomber à l’athéisme, i.e. se croire intelligent si on prétend que Dieu n’existe pas.

      Choses certaines :
      1. L’univers ne s’est pas créé lui-même. (mais l’athée n’a aucun autre option)
      2. Il n’est pas non plus éternel (indice: On connais plus ou moins son age – on sait qu’il a eu un commencement).
      …De plus un univers éternel, sans créateur, constitue aussi une absurdité logique car on tombe dans une régression infinie – chose impossible.

      L’univers c’est quoi?
      C’est matière, énergie, information, espace/temps.

      Or, ce qui a créé l’univers matériel ne peut pas être limité dans le même espace-temps que cet univers.
      Il ne peut non plus être une partie de l’univers matériel et doit nécessairement donc être surnaturel dans le sens le plus simple de ce mot – hors nature, hors l’univers naturel. Et ce, même si cette puissance créatrice peut transcender le monde matériel.

      La seule chose, depuis le début de l’humanité, qui correspond à une pareille description c’est ce qu’on appel Dieu.
      L’athéisme est une philosophie vide de sens et vide de raison. Il est sans fondement que ce soit scientifique ou logique porte des conséquences morales et logiques très néfaste.

      Tel qu’exprimer par le philosophe Alvin Plantinga,

      « Si vous croyez dans l’évolution et le naturalisme alors vous avez une raison de ne pas croire que vos facultés soient fiables. »

      En d’autres mots, La nature est aveugle, sans esprit, sans pensée, sans but et sans intelligence et c’est du non rationnel qu’est venu le rationnel? Et si le rationnel n’est que le mouvement bioélectrique dans le cerveau pourquoi lui accréditer une qualification de vérité?
      C’est comme dire qu’une fleur ou un ordinateur dit la vérité.

      L’athéisme, qui est nécessairement et purement matérialiste et relativiste sans fondement logique, ne vaut rien du tout.

  4. SUITE DU DERNIER POST

    C’est exactement ce que je t’expliquais quand je te disais que croire en dieu rassure… Nous sommes d’accord, tout ce que tu viens de décrire est ts triste… Mais les athées l’acceptent, eux.
    C’est aussi simple que ça. Nous aussi on voudrait bien être le fruit d’une création divine, que la vie ait un sens précis, etc… Mais doit-on  »décider » que c’est le cas ?
    Non, les athées préfèrent vivre la réalité telle qu’elle est, même si c’est parfois décevant, c’est vrai.
    Mais le fait que tu n’ais pas envie d’être un paquet de neurones ne va pas faire exister un dieu,  »comme ça », juste  »pour te faire plaisir ».

    Après je te rassurés, cel n’empêche personne de se créer des valeurs, de la tolérance, de la gentillesses, etc…

     »si Dieu n’existe pas réellement, ils sont eux-même que des “paquets de neurones” : Et bien alors ? Que faut-il faire ? Se persuader de l’existence d’un dieu sous prétexte qu’on ne veut pas être un tas de neurones ?
    Mais si c’est la réalité, que peut-on y faire ? Un peu de courage !

     »Triste ça aussi » : il se peut que la réalité soit triste.
    Mais c’est un bel aveu que tu nous fait là. Tu croisen dieu non pas parce qu’il existe, mais parce que tu trouves la vie sans lui  »triste ».
    Nous aussi tu sais…mais on fait avec, et on essaie de la rendre belle.

    “La théorie selon laquelle la pensée est simplement un (…) les mots «vrais» ou «faux».
    -C.S. Lewis » : Comme quoi meme les grandsauteurs peuvent se tromper. Depuis tout à l’heure, tu sembles raisonner en copies-collés de citations pro-religieuses, qui ne sont pas de toi.
    Et…si tu essayais de réfléchir par toi-même, un peu ?
    En tous cas moi perso, je n’ai aucun auteur athée à te citer, pas de copie-colle d’un site athée (je ne sais même pas si ça existe) ou quoi que ce soit…

    Enfin, étant donné ta position, je veux bien être bon prince et te laisser tes anti-sèches sous le coude…;-)

     »Et où est-ce je dis que je tente de prouver l’existence de Dieu?! Nul part » : Aaah ! Voilà ! Il me semblait bien aussi que tu ne serais pas capable de prouver ce que tu avances. Bon, et bien au moins maintenant nous sommes d’accord.

     »ton athéisme n’est basé dans la raison, mais dans ton orgueil et égocentrisme » : Euh…qui, entre toi et moi, n’accepte pas d’être un vulgaire tas de neurones et qui pensent avoir été créé par un bienfaiteur divin ?
    Allez, va, je vais faire comme si tu n’avais jamais dit ça, je suis gentil.

     »Si je voyais un changement dans ton attitude condescendante je t’offrirais assez d’évidence pour convaincre… » : Des promesses, toujours des promesses.
    Depuis des millénaires, entre toutes les divinités vénérées et les centaines de religions, on nous promet toujours des preuves, des prophètes et des miracles…
    Des promesses, toujours des promesses…

     »Combien de fois ai-je entendu un athée prononcé ce mensonge? » : Ah c’est certain que si pour toi, tous les athees mentent et ne peuvent pas s’exprimer avec sincerite, on ne risque pas d’aller loin, et ti perds un peu ton temps là…
    Je te le répète quand même une dernière fois, je serais ravi que dieu existe, et je trouverais cel formidable. Comme toi.

    Si tu voulais croire, l’évidence existante aurait suffit » : Chouette, quelle évidence ?

     »Riras mieux qui rit le dernier. Et ça, sera moi, et tous les autres croyants en le seul vrai Dieu. » : Tiens ? Des menaces à présent ! Que c’est beau la religion…
    Et…c’est tout ce qui te reste en stock ?

    Bon, ben au final je suis plutôt déçu moi, par ce débat…
    Mois qui croyais avoir affaire à quelqu’un capable de « réfuter des tas d’athées », et qui avait fait « 30 ans de débats »…c’est la débandade pour le coup.
    Tout ce que j’ai vu, c’est une personne attachante, gentille et très bien intentionnée, mais rendu imperméable à la logique, de mauvaise foi et agressif (oui, parce que pour créer un article contre l’athéisme, il faut vraiment ne pas être en paix, quand même…).

    J’ai eu droit à tous les stéréotypes du crédule naïf : l’inversion de la charge de la preuve, le refus de comparer les croyances avec la sienne, l’incompréhension des phénomènes scientifiques, des sophismes (comparer les atomes avec dieu), etc…
    En général j’aime bien les débats corsés avec les croyants mais là, j’ai eu droits à tous les arguments 1000 fois servis, dignes d’un gosse de 5ans.
    Un gosse très touchant et très gentil je dois l’avouer cependant.

    À bientôt.

  5. Tu as eu une nouvelle chance de prouver que le dieu dont tu parles existe réellement, et tu ne l’as pas saisi, dommage…

     »Je n’ai pas offert de preuve pour l’existence de Dieu » : C’est ce que je constate, helas. Ca ne devrait pas te poser tant de probleme pourtant, puisque tu es si sûr de toi… Quand on pense qu’en plus, tu oses me targuer de  »justifier ma position » quand tu es incapable de me convaincre, ça la fout mal…

     »Pauvre toi » : Tiens, voila que tu deviens meprisant. Oh ! Ne me dis pas que tu es rouge de colere derrière ton ordi, si ?

     »J’ai réfuté tes arguments démodés » : Ah bon ? Ou ça ?
    Et puis, quels arguments d’abord ? Je n’ai pas d’argument particuliers moi tu sais, je te dis simplement qu’il n’y a aucune raison pour que les dieux existent. C’est aussi simple que ça. Quels arguments voudrais-tu donc que je te présente ? Que dieu  »c’est caca » ? Que dieu  »c’est faux car 2+2=4 » ?
    Pas d’argument pour moi mon grand, puisque je n’avance rien. Je te dis simplement que jusqu’à preuve du contraire, dieu n’existe pas.
    Et cette preuve, tu es pour l’instant incapable de me la presenter.

     »Tu avance que Dieu n’existe pas » : Encore une fois, je me contente de ne pas cautionner les histoires a dormir debout que tu avances. Je n’ai pas pour habitude de me ballader en criant  »dieu n’existe pas » ou de creer des blogs pour dire  »vive l’atheisme ». Je n’avance donc rien de particulier, et tu le sais tres bien.
    Mon atheisme n’est que la réponse à tes propos…

     » donc que l’univers s’est créé lui-même » : Aaah ! La bonne vieille ignorance des croyants ! Pas tous les croyants remarque, mais toi, tu semble tomber dans le bon vieux cliché du crédule inculte…
    Que les événements biologiques, astronomiques et physiques qui ont amené le monde à exister te dépassent, c’est une chose. Que tu n’arrives à comprendre rien d’autre que  »c’est forcément un dieu qui a créé le monde », c’est ton problème.
    Mais ne me reproche pas d’être biologiquement cultivé, et d’avoir fait l’effort de me renseigner sur l’apparition des astres et de la vie sur terre.
    L’ignorance est souvent un argument pour l’existence de dieu, mais c’est aussi un argument pour avouer ton manque de connaissances…

     »Tu n’a pas vu Dieu? Right. As tu vu ton cerveau? As-tu vu New York? As-tu vu un atome…… » : Mdr mon pauvre, si tu savais le nombre de croyants qui tombent dans ce genre de piège de la pensée, tu te sentirais ridicule.
    En général, les croyants qui avancent cet rhument passent publiquement pour des idiots…
    Je sais que j’ai un cerveau parce qu’il est cliniquement prouvé que l’activité humaine nécessite un cerveau, et parce que 100% des individus ont en un. C’est comme ça, désolé.
    Je sais que new York existe grâce aux photos, aux événements qui s’y déroulent et aux voyages linguistiques.
    Si tu avais fait l’effort de lire un seul livre scientifique, tu saurais que l’on mesure les atomes, le vent, ainsi que leurs effets directs, leurs activités, puissance, etc…
    Tout ça est donc scientifiquement prouvé et irréfutable. Ton dieu, non…

    Tu penses donc que  »si quelque chose est invisible, alors il existe peut-être quand même » : Oui, en quelque sorte, à partir du moment ou on peut le mesurer, l’observer (radios, photos, …) et étudier ses effets.
    Donc ton dieu, les lutins et les fantômes, ne rentrent pas dans la constatation scientifique.

    Rassures moi, tu ne balances pas cet argument à tes opposants habituels, si ? Ils doivent bien se marrer…

     »dragons ? Je vois que tu n’as toujours pas compris ce que c’est qu’une erreur de catégorie » : Mais oui mon grand, on sait tous ce qu’est une telle erreur. C’est quand  »et ben mon dieu il existe lui, alors que tes dragons, c’est meme pas vrai d’abord ! ».
    On connait la chanson, j’y ai eu droit pas plus tard qu’il y a une semaine avec un copain adepte de la voyance. Il me soutenait mordicus que la voyance marche vraiment mais que les hommes se trompent avec le spiritisme et les dieux.
    Vous etes tous pareils…;-)

     »le problème avec les athées, c’est que vous êtes tous pareils » : la seule chose qui relie les athées, c’est qu’aucun athée n’est sensible à la pensée magique.
    Mais tu trouveras des athées gentils, méchants, de droite, végétariens, pour la peine de mort, contre l’IVG, etc…

     »Tu n’a rien compris encore de ma façon de raisonner de ce que je vois » : Et laisses moi deviner…tous les gens qui ne croient pas en dieu et qui pensent que tu es naif  »n’ont rien compris »…j’ai bon ?

    Pour le reste quand tu me parles de dissonnance cognitive (qui est le fait de persister dans une mauvaise croyance lorsqu’elle presente des benefices) me fait doucement rigoler. Je me demande meme si tu t’es vraiment renseigné sur ce concept…

     »si on raison comme toi on est obligé de croire que l’univers s’est créait lui-même » : Moi, je ne crois rien. Je SAIS ou je ne sais pas. Mais je ne crois pas, c’est a dire que je ne tiens pas pour vrai sans preuve.
    Cela ne m’etonnes pas que tu penses que les athees croient que l’univers s’est crée lui-même. Cela montre que tu n’as même pas fait l’effort de te renseigner sur ces choses-la. Et presenté tel que tu te l’imagines avec ton peu de connaissances en biologie et astronomie, effectivement ça te paraît et une  »absurdité logique ».

     »On serait obligé de croire qu’il n’existe ni mal ni bien, qu’il n’existe aucune raison pour l’existence et que ton cerveau n’est que 3 livres de viande et donc que tes pensées, tes émotions, tes joies tes peines… » : Voilà. Tu viens de sonner ton glas. C’est exactement

    • Toi Xavier, je ne t’ai même pas adressé une seule parole à date alors tes réponses sont perdues en partant. Je ne les avait même pas lu avant!
      Tu crois vraiment que ça me tente de passer tout mon temps à réfuter des vieux arguments démodés et erronés comme les tiens?

      Tu te crois tellement intelligent – comme tous les athées – mais ton intelligence est gaspillée dans des idées clairement fausses et même absurdes.
      Pourquoi est-ce que je devrais répondre à de telles tentatives échouées de raisonner?

      Vous insistez tellement à ce que je présente l’évidence pour Dieu. Et cette insistance ne fait que renforcer le fait que vous ne saisissez pas du tout ce qui se passe ici.
      J’ai réfuté l’athéisme comme étant une absurdité logique. Si l’athéisme est une absurdité logique alors Dieu existe. C’est trop facile. Maintenant faites ce que ton bon athée ferait face à cette énoncé – la nier, et c’est tout.

      Quantité d’évidence pour l’existence d’une première cause intelligente = infinie (tout ce qui existe est évidence d’une 1e cause)
      Quantité d’évidence pour l’athéisme = ZÉRO, rien, nada, nothing, nihil.

      « 1. Même si le théiste ne pouvait pas rassembler de bons arguments pour l’existence de Dieu, l’athéisme ne serait toujours pas démontré comme vrai. L’athée Kai Nielsen reconnaît ceci:

      « Pour montrer que l’argument n’est pas valide ou en mauvais état n’est pas de montrer que le conclusion de l’argument est faux …. Toutes les preuves de l’existence de Dieu peuvent échouer, mais il peut toujours être le cas que Dieu existe. »

      2. La «présomption de l’athéisme » démontre un gréement des règles du débat philosophique afin de jouer dans les mains de l’athée, qui se fait une prétention à la vérité. Le philosophe Alvin Plantinga fait valoir à juste titre que l’athée ne traite pas les déclarations « Dieu existe » et « Dieu n’existe pas » de la même manière. L’athée suppose que si l’on n’a aucune preuve pour l’existence de Dieu, alors on est obligé de croire que Dieu n’existe pas – si oui ou non on a des preuves contre l’existence de Dieu. Qu’est-ce l’athée ne voit pas, c’est que l’athéisme est tout autant une revendication de savoir quelque chose («Dieu n’existe pas ») que le théisme («Dieu existe»). Par conséquent, le refus de l’athée de l’existence de Dieu a besoin de justification, tout autant que la revendication du théiste; l’athée doit donner des raisons plausibles pour rejeter l’existence de Dieu.

      3. Dans l’absence de preuve de l’existence de Dieu, l’agnosticisme, et non l’athéisme est la présomption logique. Même si les arguments pour l’existence de Dieu ne persuadent pas, l’athéisme ne devrait pas être présumé parce que l’athéisme n’est pas neutre; l’agnosticisme pur l’est. L’athéisme ne se justifie que s’il y a suffisamment de preuves contre l’existence de Dieu.

      4. Pour placer la croyance au Père Noël ou sirènes et la croyance en Dieu sur le même niveau se trompe. La question n’est pas que nous n’avons pas de bonnes preuves pour ces entités mythiques, mais plutôt, nous disposons de preuves solides qu’ils n’existent pas. Absence de preuve n’est pas du tout la même que la preuve de l’absence, que certains athées ne vois pas. »

      – Petit extrait des écrits de Ravi Zacharias.

      Bon, est-ce que tu comprends au moins que tout ce que tu écris ici, selon l’athéisme, n’est que des mouvements d’atomes dans tes 2 livres de viande, ton cerveau, et que conséquemment rien de ce tu dis peut être qualifié de vrai, de faux, de bon ou de mauvais il est inutile de tenter de te raisonner?
      C’est la conclusion logique inévitable si l’athéisme est vrai, désolé, tu n’as aucun autre option.

      La théorie selon laquelle la pensée est simplement un mouvement dans le cerveau est, à mon avis, un non-sens, car si c’est le cas, que la théorie elle-même ne serait qu’un mouvement, un événement parmi les atomes, qui peut avoir la vitesse et la direction mais dont il serait sens d’utiliser les mots «vrais» ou «faux». -C.S. Lewis

      Donc, si vrai, pourquoi quiconque prêterais attention à tes propos ou des propos quelconque?

      J’ai tenté en vain de faire comprendre cela à l’autre athée, Michel, qui comme toi et tout bon athée qui se respect, fait l’autruche qui cache la tête dans le sable pour ne pas voir la réalité.

      D’ailleurs tu erre dans tes raisonnement tellement partout dans chaque tentative de répondre, que je ne saurais même pas où commencer à te mettre les points sur les « i ». Cela est parce que tu a accepté des fausses idées et elles faussent tes raisonnements.

      Tu es comme tout athée, fidèle à ses prêtres (Dawkins, Hitchens, Harris, – sans doute leurs disciples francophones, et etc.), qui tente un débat mais qui sonnent toujours comme des perroquets qui répètent sans fin les mêmes dictons, mot par mot, phrase par phrase, que j’ai entendu des milliers de fois et qui sont toujours aussi faux et depuis longtemps réfutés.

      Vous ne saisissez jamais que vous avez une part de la charge de la preuve à emmener sur la table de débat – mais vous le nié tout simplement.
      Et ce parce que vos sacrificateurs vous l’ont dit et que vous n’avez jamais eu le guts ni l’honnêteté d’aller voir vous-même si oui ou non votre position est sans besoin de preuves.
      Le pire c’est que vous faites ça uniquement parce que vous savez d’avance qu’il n’existe aucune évidence pour l’athéisme!

      Les athées sont donc également OBLIGÉS de nier toute évidence pour Dieu présentée et rien de plus – et c’est ce que tu fait.
      Malheureusement 99% des athées modernes n’ont même pas assez de savoir, de connaissances ou de capacité logique pour le constater!

      L’athéisme est un trou sans fond, un vide total qui nie tout ce qui fait que l’univers et la vie en valent la peine.
      La fin de l’athéisme est le néant total, « l’absurdité de l’existence » – terme de philosophe athée bien sur.

      Pas de Dieu = pas de moralité réelle, pas de but réel dans la vie, pas de raison d’être réelle, rien que « je, me, moi ».
      En effet, les athées croient tous en un seul dieu – eux-même. Pitoyable et triste.

      Vous êtes obligés d’emprunter vos valeurs morales de la religion et ce tout en ridiculisant toute religion bonne ou mauvaise.
      Vous êtes obligés d’inventer – dans vos 3 livres de viande – des raisons d’être mais leur destin est toujours le néant et donc totalement vain.
      Vous êtes obligés de tout nier l’évidence d’un Dieu créateur pour maintenir vos croyances ridicules – l’univers s’est créé lui-même, les absolue logiques n’existent pas, la moralité absolue n’existe pas, les buts dans l’univers ne sont que chimères et illusions … ça fini plus …

      Le pire c’est tu n’as même pas assez de ou de profondeur ou bien d’honnêteté intello pour t’en rendre compte à quel point ton monde est vide de sens. Et ce parce que tu es aveuglés par des puissances dont tu nie l’existence et eux ils rient ben fort de toi.

      Si tu comprend l’anglais – va lire mon autre blog

      Si tu peut comprendre rien que le 10ième des notes là alors tu ne pourra plus être un pauvre athée aveugle et sans sens dans l’univers.

      Merci quand même – si au moins j’avais vu un peu de politesse, d’arguments réellement intéressants etc., mais non, vous n’avez fait que me confirmer les paroles déjà citées de Voltaire,

      Les athées sont pour la plupart des savants hardis et égarés qui raisonnent mal, et qui, ne pouvant comprendre la création, l’origine du mal, et d’autres difficultés, ont recours à l’hypothèse de l’éternité des choses et de la nécessité.
      -Voltaire, Dictionnaire philosophique (1764)

      L’athéisme n’a pas le moindre point en sa faveur. Il est vide non seulement de sens mais de valeurs.

      Vous êtes victimes du « meme » (Dawkins) de l’athéisme. C’est plate mais vrai.

      Vous m’excuserez pour ma manière raide les gars mais après plusieurs milles débats avec des athées ignorants et mal informés comme vous j’en ai marre de perdre mon temps avec ceux qui n’ont pas la moindre graine d’honnêteté ou de bonne volonté et qui ne veulent rien comprendre dès le début.

      Tournez-vous vers Christ et vous serez libéré de votre aveuglement et vous verrez la vérité.
      « Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous affranchira » – Jésus Christ🙂

  6. Juste un dernier rajout (je suis méchant de te torturer, mais promis je ne me moque pas;-).

     » Gargamel existe.C’est un personnage fictif qui a été créé par Pierre Culliford (Peyo) pour la bande dessiné Les Schtroumpfs. »….aaaah ! Mais nous sommes d’accord alors !
    Dieu existe car c’est un concept inventé par les hommes et tenu pour vrais de générations en générations.

    C’est donc ça pour toi  »croire en dieu » ? C’est reconnaître l’existence du concept ?
    Toi qui prétend avoir fait 30 ans de débat, j’ai du mal à croire que tu commettes une telle erreur.

    Ah moins que dns le but d’esquiver, tu te fasses plus bête que tu n’es et que tu fasses semblant de ne pas avoir compris la question…;–)

    Il est vrai que personne ne soupçonne gargamel ou les licornes d’avoir créé le monde. Alors que, depuis la nuit des temps, des gens comme toi attribuent la création du monde. Des centaines de divinités différentes. Mais le seul  »hic », c’est qu’il ne suffit pas de s’imaginer qu’une entité incréé veille sur nous pour que ce soit vrai…
    À moins que tu partes du principe que  »plus on est nombreux à y croire, plus c’est vrai », ce qui serait vraiment rigolo pour le coup.

    Tu m’as également dit que après tout, il n’y a pas de preuve que les lutins n’existent pas, quelque part sous une forme cachée…
    Bien, tu laisses la porte ouverte aux lutins parce qu’on  »n’a pas de preuve qu’ils n’existent pas »…tu es prudent après tout.
    Te voilà donc  »agnostique des lutins » (tu penses qu’on ne peut rien affirmer avec certitude les concernant).
    À partir de la, on se rend donc compte que tu te dois de te montrer agnostique à propos de tout : un lapin invisible au dessus du mont blanc, la petite amie noire de Jésus christ, les fantômes qui hantent les cinémas abandonnés, etc…
    Et tu comprends donc pourquoi tu n’es pas pris au sérieux  »depuis 30 ans »…

    Il te reste quand même une chance : puisque tu prétend qu’il est possible de prouver que ces choses n’existent pas (tu me le demandes même avec ton dieu), tu peux encore t’en sortir en me prouvant leur non-existence. Mais pour l’instant, tu sembles plus te défiler qu’autre chose.

    Tu aimerais être le centre du monde et une créature crée par une divinité. Je comprend ce besoin narcissique, ce confort que tu ressens en t’imaginant des concepts paranormal.
    Mais moi, j’ai choisi d’être courageux : la vie est hélas dénuée de dieux, de magie et de paradis. C’est comme ça.
    Mais il faut du courage pour l’accepter…

    Je pourrais te parler des tas d’autres sophismes que tu as employé (si tu n sais pas ce qu’est un sophisme, saches simplement que tu en uses à merveille), mais très franchement je te soupçonne d’être trop borné pour y réfléchir avec honnêteté.

  7. Je rajoute un petit passage qui m’a fait rire : tu es tout fier de me dire que comme l’athéisme  »affirme que dieu n’existe pas », alors il doit prouver sa position.

    Allez, on va utiliser ta propre logique, ca te servira de leçon : tout à l’heure tu m’as avoué ne pas croire aux dragons et trouver cela idiot.
    Bon, et bien mon grand, puisque tu affirmés l’inexistence des dragons, tu vas donc me prouver ta position. Allez, on attend. Tu ne vas pas te défiler, si ?
    Si tu me prouve qu’ils n’existent pas, alors je serai convaincu (tu en es incapable). Si tu refuses de t’y atteler, alors tu agiras exactement comme les athées, qui estiment que c’est celui qui affirme l’existence d’une chose de le prouver, et non l’inverse.

    Je n’ai rien contre toi, mais il faut que tu comprennes que tu n’arriverais jamais a convainçre des gens qui n’ont pas développé de croyances dans dieu et le paranormal. C’est peine perdue, et tu n’y riveras pas.
    Pas parce que les athées  »nient en bloc » (nier quoi d’ailleurs ? Mdr), ni parce qu’il ne veulent pas accepter dieu (je te l’ai dit, tout comme toi je serai ravi que ces choses-là existent), mais tout simplement parce qu’il n’y a aucune raison que cela existe.
    Les gens qui t’ont fait croire en ces choses se sont moqués de toi, et bien souvent ils sont encore moins instruit que toi ! Les sites, articles et prosélytes que tu as rencontré savent bien que tu ne feras pas l’effort de réfléchir honnêtement. La question, ils t’ont déjà dans leur poche…
    Enfin, je ne m’attend pas a ce que tu t’en rendes compte.

    Le problème avec toi, c’est que tu commet toutes les erreurs du croyants de base.
    La plupart des croyants aujourd’hui sont respectueux de tous, et admettent que la croyance est une question personnelle, une question de foi qui leur fait du bien.
    Mais toi…aïe…tu en es à tous les lieux communs du crédule naïf : la charge inversée de la preuve, la  »cessité » des athées (évidemment, c’est tellement pratique), le ridicule des licorne ou des fantômes, mais l’évidence de dieu, l’évocation de  »prêtre athées » (mdr c’est quoi ca ?), et ainsi de suite…

    Tu sembles voir gobé tout ce ue tu as entendu, et tu le recraches sns te rendre compte que tu passés pour une victime des credulites religieuses.
    Tu en ferais un peu moins, je suis certain qu’on te prendrait davantage au sérieux.
    Il ne manquerait plus que tu sois creationniste, tiens !

    • Je n’ai pas offert de preuve pour l’existence de Dieu, pauvre toi.
      J’ai réfuté tes arguments démodés c’est tout, comme j’ai réfuté bien d’autres que tu n’a toujours pas compris.

      Tu n’avance rien? C’est faux. Arrête donc de te mentir à toi-même.
      Tu avance que Dieu n’existe pas, donc que l’univers s’est créé lui-même – désolé tu n’as pas d’autre choix.

      Tu n’a pas vu Dieu? Right. As tu vu ton cerveau? As-tu vu New York? As-tu vu un atome, un quark, l’information, une idée, une pensée, l’amour, l’humour … ?
      Pas fort, vraiment pas fort.

      Dragons?
      Je vois que tu n’as toujours pas compris ce que c’est qu’une erreur de catégorie. Triste. Mais tu essai de t’en débarrasser quand même avec une petite tentative de t’en échapper.

      « Le problème avec les crédules, c’est que vous êtes tous pareils. »

      Voilà un point inutile et totalement faux de ta part.

      Bon alors, le problème avec les athées, c’est que vous êtes tous pareils!
      Bravo, ça avance.

      Tu te rend bien compte que si tout le monde raisonnait comme toi, alors on pourrait faire exister à peu près tout…

      Tu n’a rien compris encore de ma façon de raisonner de ce que je vois. Et c’est parce que raisonne autravers une dissonance cgonitive flagrante.

      Et toi, si on raison comme toi on est obligé de croire que l’univers s’est créait lui-même – absurdité logique. On serait obligé de croire qu’il n’existe ni mal ni bien, qu’il n’existe aucune raison pour l’existence et que ton cerveau n’est que 3 livres de viande et donc que tes pensées, tes émotions, tes joies tes peines…, ne sont que matière et énergie en mouvement et dont il est impossible d’assigner des valeurs comme « vrai » ou faux ».
      On serait obliger de ne pas croire à l’amour, l’humour et tout et tout non plus. Triste que tu ne vois même pas tout ça mais que tu continue à parler comme si tu sais que Dieu n’existe pas – touot en n’ayant pas la moindre évidence pour ce propos!

      Les athées comme toi, ne saisissent que très rarement le fait saillant que si Dieu, et le métaphysique tant qu’à y être, n’existe pas réellement, ils sont eux-même que des « paquets de neurones » (Crick), dont les mots « vérité » ou « mensonge », « bien » et « mal » ne peuvent s’appliquer. Triste ça aussi.

      Il est hyper évident que ta philo athée est très immature, incomplète, sans base et prise surtout de sites web athée sans profondeur.

      Les athées sont pour la plupart des savants hardis et égarés qui raisonnent mal, et qui, ne pouvant comprendre la création, l’origine du mal, et d’autres difficultés, ont recours à l’hypothèse de l’éternité des choses et de la nécessité.
      -Voltaire, Dictionnaire philosophique (1764)

      Il avait raison là-dessus le vieux Voltaire. Tu devrais y prêter attention. Tu n’a rien absolument rien compris à date dans les articles que j’ai posté, et ça fait pitié vraiment car tes arguments ne font pas le poids du tout, mais bon tu es sûrement un athée bien religieux qu’aucune évidence ne convaincra car tes vraies raisons d’être athée n’ont rien à voir avec la raison ni un manque d’évidence pour Dieu.

      Et, comme 99% des autres athées que j’ai réfuté, tu ne saisi toujours pas que si Dieu n’existe pas, la moralité et même la raison, sur laquelle tu prétend te baser, ne sont que des illusions.

      « La théorie selon laquelle la pensée est simplement un mouvement dans le cerveau est, à mon avis, un non-sens, car si c’est le cas, que la théorie elle-même ne serait qu’un mouvement, un événement parmi les atomes, qui peut avoir la vitesse et la direction mais dont il serait sens d’utiliser les mots «vrais» ou «faux».
      -C.S. Lewis

      Désolé mais c’est la seule et unique possibilité sous l’athéisme. Donc tes idées ne sont que des mouvements d’atomes? Et pourquoi est-ce que quiconque prendrais les mouvements d’atomes dans tes 3 livres de viande pour « vérité »??! Saisi donc ça avant de répondre ici de nouveau, svp.

      « Mais…pas une preuve, un argument, un indice en faveur de l’existence de dieu. Rien. »

      Et où est-ce je dis que je tente de prouver l’existence de Dieu?! Nul part. Franchement c’est de pire en pire ton affaire.

      « Ce serit plus simple de me prouver que dieu existe, non ? »

      1. D’après le discours jusqu’ici, aucune évidence, même suffisante pour constituer une preuve suffisante pour convaincre un juge en cour ne te ferais changer d’idée car je répète, ton athéisme n’est basé dans la raison, mais dans ton orgueil et égocentrisme.
      D’ailleurs l’athéisme est très très rarement basé dans la raison, les problèmes avec les implications de l’existence de Dieu et tout.

      Si je voyais un changement dans ton attitude condescendante, moqueurs et sans sincérité, je t’offrirais assez d’évidence pour convaincre un juge, mais ce n’est pas toi ça, désolé.

      2. Si tu ne saisi même pas les implications logiques de ton athéisme – tes pensées ne sont que des réactions électrochimiques dans 3 livres de viandes, le mal et le bien n’existe pas, la raison est une illusion, la moralité est une illusion, etc. etc. – il est inutile de tenter de t’expliquer pourquoi une puissance intelligente surnaturelle est nécessairement la seule option pour expliquer l’existence.

      « En tout cas moi, je serais ravi d’y croire. »

      Combien de fois ai-je entendu un athée prononcé ce mensonge? Je ne peux plus les compter.
      Alors, svp, arrête de te mentir à toi-même. Si tu voulais croire, l’évidence existante aurait déjà suffit.

      « Les dieux, ça rassure, ça apporte des réponses, ça dispense de réfléchir, ça permet de se confier…j’adorerais ça ! Mais pour l’instant, il n’y a pas de raison spéciale pour qu’il existe. »

      Franchement tant d’erreurs flagrantes dans si peu d’espace. Détrompe-toi donc. Tu as bien évidemment gobés les mensonges standards universels des athées, et ce sans réfléchir une seule minute.

      Les dieux ça rassure? Vraiment? Tu n’a vraiment pas pensé fort pour dire une telle chose.

      De plus, c’est l’athéisme ce qui tue la réflexion, car selon la « logique » athée, la pensée n’est qu’un mouvement d’atomes dans 3 livres de viande. Quand tu auras compris cela, et que tu auras compris ses implications logiques, peut-être que j’aurais l’espoir pour toi.

      Donc je reste athée, désolé.

      Pauvre toi. Ton monde est aussi vide que ta philo vide. L’athéisme c’est de croire que rien a tout créé, que l’univers s’est auto-créé et ce sans raison. L’athéisme est une maladie de l’âme bien avant qu’il devient une erreur de l’esprit.

      Tu risques de déclencher plus de rire qu’autre chose…

      Right. La réponse arche-typique athée.

      Riras mieux qui rit le dernier. Et ça, sera moi, et tous les autres croyants en le seul vrai Dieu.

      L’athéisme est une absurdité logique en soit. Tu ne réfléchit pas fort pour ne pas le voir.
      C’est triste.

    • Ça fait de plus ne plus pitié ton affaire.
      Quand tu aura au moins commencer à comprendre ce que j’ai réellement dit, on pourras continuer la discussion.

      Peut-être si tu relis ce que j’ai réellement dis, et que tu cherche au moins à le comprendre on pourrait avancer.
      Toi tu as gobé tout ce que les athées ton dit, sans rien comprendre, sans réfléchir si c’est vrai ou non.

      Te es présentement tellement loi de la base des choses que ça prendra un très long discours rien que pour remettre tes fausses idées sur et la religion et l’athéisme hors de ta tête pour qu’on puisse commencer à parler de preuves de Dieu. Il faut défaire tes idées totalement illogiques et erronnées premièrement. Malheureusement tu n’es pas du tout prêt à accepter ça à ce que je vois.

      Encore une fois,

      « La théorie selon laquelle la pensée est simplement un mouvement dans le cerveau est, à mon avis, un non-sens, car si c’est le cas, que la théorie elle-même ne serait qu’un mouvement, un événement parmi les atomes, qui peut avoir la vitesse et la direction mais dont il serait sens d’utiliser les mots «vrais» ou «faux».
      -C.S. Lewis

      Saisi donc cela premièrement avant de me parler de logique, de raison, de vrai ou faux.

      L’athéisme OBLIGE de croire que l’univers s’est créé lui-même.
      L’athéisme OBLIGE de croire que la pensée – logique, raison, rationnel et tout – ne sont que des mouvements de matière et énergie dans la viande.
      L’athéisme OBLIGE de croire que la moralité est une illusion évolutionnaire.

      La liste est très longue

      «Une philosophie superficielle fait incliner quelque peu vers l’athéisme, mais une philosophie plus profonde ramène à la connaissance d’un Dieu…»
      – Francis Bacon

  8. Bon, je ne vais pas tout reprendre, tu t’embourbes dans tes grandes théories, mais je n’ai toujours pas la preuve que dieu existe…donc je reste athée.

    Tu as bien raison sur un point : je n’ai pas de grande  »théorie » à te proposer sur la non-existence de dieu. Et je n’ai pas a le faire. Moi, je n’avance rien justement…c’est toi qui me parle d’un  »dieu » que personne n’a vu, pas moi…

    Si je te parlais des dragons, aurais-tu, toi, une proposition anti-dragons pour me prouver que j’ai tort ?
    Non bien sur, et bien voilà, c’est pareil.

    Ensuite, tu me dis évidemment que les licornes et les lutins,  »ce n’est pas pareil » que dieu, et ce n’est pas  »la même catégorie ». Mouais…comme d’hab.
    Le problème avec les crédules, c’est que vous êtes tous pareils.
    Certains me jurent que la voyance  »marche pour de vrai » et n’ont aucun doute là dessus.
    D’autres vénèrent Allah et ne gobent pas les histoires de la trinité. D’autres encore appèlent les esprit et pensent que je suis fermé car je n’y crois pas.
    Il y en a aussi qui croient aux à anges gardiens, à zeus, à la réincarnation, etc… Et quand on les met au courant qu’il existe d’autres croyances, eux aussi me disent  »c’est pas pareil, pourquoi pas les licornes tant qu’on y est »…

    Alors, que faire ? Qui croire ? Toi ? D’accord…mais pourquoi ? On ne peut pas faire plaisir à tes croyances et rejeter les autres, si ? Y’a pas de raisons.
    Tu te rend bien compte que si tout le monde raisonnait comme toi, alors on pourrait faire exister à peu près tout…

    Tu as écrit un long paragraphe pour me dire que j’ai tort, que je me trompe, que je suis inculte, etc… Mais…pas une preuve, un argument, un indice en faveur de l’existence de dieu. Rien.
    Ce serit plus simple de me prouver que dieu existe, non ? Ce ne devrait pas te poser tant de difficultés puisque tu es si sur de toi… Bizarre…
    En tout cas moi, je serais ravi d’y croire. Les dieux, ça rassure, ça apporte des réponses, ça dispense de réfléchir, ça permet de se confier…j’adorerais ça ! Mais pour l’instant, il n’y a pas de raison spéciale pour qu’il existe.
    Donc je reste athée, désolé.

    Enfin, permet moi de douter de tes  »30 ans de débats avec des athées ». Si c’est comme ça que tu espéres convaincre qui que ce soit, ça me semble mal parti pour toi.
    Tu risques de déclencher plus de rire qu’autre chose…

  9. Hum…peut-être n’ais-je pas été assez clair…

    Quand on fait croire à un enfant qu’il existe des dieux  »pour de vrai », l’enfant finit toujours par y croire dur comme fer une fois adulte. Et comme tous les croyants, c’est ce qui t’es arrivé. Ce n’est pas grave, et ça n’est pas de ta faute, mais c’est ainsi…

    Tu peux essayer de monter toutes les théories farfelues que tu veux (« l’athéisme est une foi aveugle »,  »les athées renient dieu »,  »l’athéisme est une religion », etc…), ça ne changera rien : nous ne croyons en aucune divinité, et il faudra bien que tu fasses avec.

    Je vois que tu te creuses la tête pour essayer de nous convaincre (quel beau et long paragraphe tu nous as pondu là😉, mais je ne suis pas convaincu, désolé.
    Je ne crois ni en dieu, ni aux fantômes, ni à toutes ces choses que l’on t’a fait croire, et que tu affirmés aujourd’hui sans preuve.

    Tu penses que je suis stupide ? Aveugle ? Idiot ? Tant pis pour toi, je comprend que tu essaies de sauver ta position en m’attaquant. Mais ça ne changera rien.

    Maintenant, quand tu me demandes de  »prouver l’inexistence de dieu », ça me fait un peu rire. Ce n’est pas méchant, mais c’est vrai que c’est rigolo…
    Toute personne un minimum cultivée sait bien qu’on ne peut pas prouver  »l’inexistence d’une chose », car ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve.
    On peut prouver les choses qui existent (un renard, le vent, le soleil), mais pas celles qui n’existent pas (dieu, les lutins, gargamel).
    D’ailleurs, je vais te prendre à ton propre jeu : peux-tu me prouver que gargamel n’existe pas ? As-tu des preuves ?
    Voilà, tu te rends compte de toi-même que ton raisonnement ne tient pas debout.

    Si tu rencontrais quelqu’un qui t’affirmer l’existence des dragons, je suppose que tu n’y croirais pas. Cette croyance est pour toi grotesque et infondée.
    Maintenant, si cette personne clamait que c’est à toi, toi qui  »nie » l’existence des dragons de prouver ce que tu dis…trouverais-tu cela honnête ? Et aurais-tu, en stock, une explication toute faite contre les dragons ?
    À la limite, ce se rait plutôt à ce croyant aux dragons de prouver ce qu’il avance, non ?

    Et bien voilà : c’est pareil pour toi avec ton dieu. Tu ne peux rien prouver ? Alors tant pis por toi : nous ne sommes pas convaincus par ce que tu avances, et nous restons athées.

    • Tel qu’attendu, tu as toi-même « pondu » un « beau et long paragraphe » qui ne fait que prouver ce que je dis : Tu renie la réalité, comme tout bon athée, et que tu es ignorant des faits, des règles de la logique et les implications logiques de tes propres énoncés.

      Ton 1e paragraphe révèle une grande ignorance et bien plus.
      Sous entendu là, c’est ta fausse croyance que les croyances en Dieu sont apprises en enfance.
      Si au moins tu avais pris la peine de lire les autres articles tu aurais compris que sur ce point-là aussi les athées sont tous dans le champ.

      https://garyhitch.wordpress.com/2012/05/27/latheisme-contre-la-raison/
      https://garyhitch.wordpress.com/2012/05/04/latheisme-est-une-religion/

      Tels que décrit dans le premier article, toutes les dernières études démontrent que la foi, le sens du métaphysique, l’intuition du design, de l’au-delà, la moralité, etc., est inné chez l’être humain.

      Donc désolé, tu perds ce point direct là.

      L’athéisme n’est pas du tout basé sur quoique ce soit de logique ni de vrai – seulement les reniement des faits observés ainsi que l’inventions d’idées erronées. Tu dis,

      « Quand on fait croire à un enfant qu’il existe des dieux ”pour de vrai”, l’enfant finit toujours par y croire »

      Encore, ce qui est sous entend est que tu crois que la « foi » est chose apprise.
      Lit l’article – tu fais erreur parce que tu gobe tout ce que tes prêtres athées te disent sans réfléchir!
      Une fois lu, t’auras rien qu’à le nier comme d’habitude.

      Tu as beau ne pas être convaincu, 99% des athées avec qui j’ai fais des débats depuis les 30 dernières années sont endurci dans leur folie au point qu’aucune évidence que ce soit ne les convaincra de la vérité. Ils ne font que nier et pas plus. Jamais la moindre évidence, la moindre preuve de leur position.
      Alors je ne suis pas impressionné que tu soit ou non convaincu, c’est ta propre erreur de ne rien vouloir comprendre.

      Tu dis,

      « Tu penses que je suis stupide ? Aveugle ? Idiot ? Tant pis pour toi, je comprend que tu essaies de sauver ta position en m’attaquant. Mais ça ne changera rien. »

      Et où exactement est-ce que je t’ai attaqué? Nul part. Tu as une complexe d’infériorité ou quoi?
      Tu ne sais pas du tout c’est quoi être attaqué dans un débat. J’ai fait des milliers de débats avec des athées drôlement plus calés que toi, et toi t’en a fait combien?

      Ensuite tu t’enfonce dans tes propres erreurs de plus en plus:

      « Toute personne un minimum cultivée sait bien qu’on ne peut pas prouver ”l’inexistence d’une chose”, car ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve. »

      Encore une énoncé typique d’athées modernes qui ne comprennent même pas leur propres arguments.
      Ta citation d’Euclide de Mégare, (le savais tu au moins?) est bonne au moins alors appliquons la à l’athéisme.
      L’athéisme affirme que Dieu n’existe pas et sans preuves. La règle s’applique bien – « qui est affirmé sans preuve… » Donc on peut nié l’athéisme.
      Comment est-ce possible que tu n’a pas vu ça? À moins que tu possède des preuves que Dieu n’existe pas? Mais non, personne a un iota d’évidence pour l’athéisme alors, applique ton dictons à ta propre croyance illogique.

      Et qui t’a dit qu’on ne peut pas prouver l’inexistence d’une chose? Prouve le. Fais donc tes recherches avant de dire n’importe quoi svp.

      « On peut prouver les choses qui existent (un renard, le vent, le soleil), mais pas celles qui n’existent pas (dieu, les lutins, gargamel). »

      Encore une fois, erreur. Et à plusieurs niveaux.
      Relis ta propre phrase – Tu as présumé sans l’avoir démontré, en partant, la non-existence de Dieu, les lutins etc. pour dire ce que tu viens de dire alors – l’énoncé ne vaut rien du tout. Raisonnement circulaire etc.

      D’ailleurs, es-tu certains que des créatures – même extra-terrestre – semblables à ce que les Irlandais appellent des « lutins » n’existent pas? Nul part dans tout l’univers? Il est tout à fait plausible que la vie existe ailleurs dans l’univers. T’es sur que nul part une créature comme ça ne peut pas exister? Tu ne vois toujours pas ton erreur?

      Maintenant, es-tu absolument sur que Dieu n’existe pas?
      Si tu l’es c’est par la fois aveugle seulement, cette certitude. Mais si tu ne l’es pas alors tu n’es pas un athée mais un agnostique. C’est l’agnostique qui ne sait pas si Dieu existe ou non. Alors tu sais que Dieu n’existe pas ou tu ne le sais pas? Et tu athée ou agnostique? Si tu sais que Dieu n’existe pas, sort tes raisons, tes preuves. Si tu ne le sais pas, tu n’es même pas un athée vrai.

      « D’ailleurs, je vais te prendre à ton propre jeu »

      Si seulement j’avais un dollar pour chaque fois qu’un athée m’a dis ça, tout en se faisant prendre lui-même! Je serais riche! LOL

      « peux-tu me prouver que gargamel n’existe pas ? As-tu des preuves ? »

      Désolé mais je ne peux pas prouver que Gargamel n’existe pas puisque Gargamel existe.
      C’est un personnage fictif qui a été créé par Pierre Culliford (Peyo) pour la bande dessiné Les Schtroumpfs.
      On connais son origine et son créateur, et à ma connaissance – à moins que ce soit ton cas – personne n’a jamais soupçonné que Gargamel, caractère inventé par un homme qu’on connaît, avait une existence transcendante, omniprésente, omnipotent, etc. ni une puissance suffisante pour fabriquer l’espace/temps.
      Et c’est curieux quand même hein? Je n’ai jamais vu un livre appelé « The Gargamel Delusion », ou « Preuves de l’existence de Gargamel » par l’église des Gargameliens etc.
      Essai de deviner pourquoi, puisque tu es bien partit sur des caractères fictifs dont on connaît bien l’origine et les créateurs.

      Bof. As-tu d’autres « défis » aussi brillant que ça?
      Pourquoi pas le Père Noël, la « licorne rose invisible », ou le « flying spaghetti monster » tant qu’à y être?
      Ou bien va faire tes recherches pis reviens-moi avec le fameux argument fautif, « la théière », de Russell.

      Tu as fais une « erreur de catégorie » flagrante d’ailleurs, mais comme tous les autres athées que j’ai débattus, tu ne le vois même pas. Alors va chercher sur google la définition d’une erreur de catégorie.
      Indice: Comparer l’existence d’un créateur pour l’univers à l’existence de licorne rose dont personne personne n’a jamais soupçonner avoir créer quoi que ce soit, etc., est une erreur flagrante et enfantin.

      Tu ne vois pas maintenant que « ton raisonnement ne tient pas debout. »?
      Tu es bien évidemment pas très bien instruit sur ces questions, sinon tu ne m’aurais jamais répondu comme ça. Pas grave, j’en ai l’habitude.

      Ta résistance à l’évidence d’un créateur sera ta perte si tu ne lâche pas avec tes arguments farfelus.
      Tout le monde sait pourquoi les athées refusent de croire en Dieu et ça n’a strictement rien à avoir avec la science ou la logique – c’est du reniement insensé pour des raisons entièrement égocentriques et c’est tout.

      La repentance serait de l’ordre mon gars.

  10. Le problème mon grand, c’est que les athées n’ont rien a prouver…
    Ce sont les croyants comme toi qui avancent des histoires à dormir debout…pas les athées.

    Et quand des crédules nous parlent de divinités, de paradis ou de miracles…non, non…nous ne sommes pas convaincus, désolé.

    C’est aussi simple que ça.

    • Désolé mon petit mais tu te trompe. Une erreur très commune mais très flagrante.
      Tu ne saisit pas – comme la plupart des athées modernes d’ailleurs – que vous avez une position que vous avez volontairement choisit.
      L’athéisme n’est pas une absence de croyance mais une croyance à l’absence. C’est une position métaphysique autant que n’importe quelle religion. Une roche n’a pas de croyance, est-ce un athée? Mon chat ne possède pas une croyance, est-ce un athée?
      Évidemment non.

      Donc, vu que l’athéisme est une position choisie et est autant une « religion » que n’importe quelle autre croyance métaphysique, tu dois être capable de prouver ou de présenter l’évidence qui supporte cette position.

      Mais – tu n’a aucune évidence pour l’athéisme et la science ne supporte d’aucune façon l’athéisme.
      Donc, l’athéisme est une position qui ne peut se tenir que par la foi aveugle.

      Aucun athée ne peut supporter sa position avec une évidence quelconque.
      Les athées ne font que chercher à éviter d’être obliger de supporter leur position, comme tu viens de faire.
      Ils cherchent toujours à fuir leur part de la « charge de la preuve » (« burden of proof »). Mais cela ne les enlève pas leur part de charge de la preuve.

      L’athée est autant obligé de pourvoir une explication de l’existence que n’importe qui d’autre.
      Mais sans admettre l’existence d’une puissance intelligente qui précède ou qui transcende l’univers, l’athéisme n’a d’autre choix que de dire que l’univers s’est crée lui-même – la seule option qui reste pour l’athée. Cela est une absurdité logique, donc l’athéisme est une absurdité logique.

      Ta réponse n’est donc un échappatoire intellectuel pour te permettre de rester dans ton petit monde à renier la réalité. La réalité d’une création distincte nécessitant une cause suffisante distincte, démontrable par la raison et supportée par l’évidence de la science.

      Bref, ta réponse n’est que du reniement de ce qui est évident et une tentative de fuir la charge de la preuve.
      Désolé, ça marche pas.


Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laissez un commentaire:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s