Laver les Pieds avec des Larmes

« Elle pleurait; et bientôt elle lui mouilla les pieds de ses larmes, puis les essuya avec ses cheveux, les baisa, et les oignit de parfum. » – Luc 7:38

Voici toute une scène.  Une femme « pécheresse », selon le texte, qui vient laver les pieds du Christ avec ses propres larmes. Certes, elle devait être dans un esprit de repentance et d’humilité pour une telle chose.  Elle devait avoir le coeur gros et pleurait beaucoup.

Cependant il y a une autre façon de comprendre cette histoire qui est encore plus touchant.  Il était un coutume dans les pays biblique, le moyen orient, à cet époque, de garder les larmes versé dans des outres ou fioles en souvenir des souffrances vécues ou en souvenir d’un bien-aimé défunt.  Ces fioles étaient donc très précieuses pour leur propriétaires.

En effet, dans le psaume 56 verset 9 on lit,

« Tu comptes les pas de ma vie errante; Recueille mes larmes dans ton outre: Ne sont-elles pas inscrites dans ton livre? »

Dieu garde un record même de tes larmes!   Tel est son amour et soin de vous!

L’ancien théologien Britannique Adam Clarke explique,

« Voici une allusion à une coutume très ancienne, dont nous savons à longtemps obtenu chez les Grecs et les Romains, de mettre les larmes qui ont été versées pour la mort de toute personne en petites fioles, appelé lacrymatoires ou urnes lacrymales qu’ils offraient sur la tombe d’une personne décédée. »

Et Albert Barnes dit,

« Beaucoup de ces lacrymatoires ont été trouvés dans les tombes romaines. »

Fioles de larmes anciennes

Un lacrymatoire est un vase de verre ou de terre cuite, à long cou, à goulot évasé.

Cela rend la probabilité que la femme dans notre histoire a non seulement pleuré sur les pieds de Jésus mais a également versé sa fiole de larmes sur ses pieds!  Pour elle cela serait un grand sacrifice puisque généralement les gens se faisait enterré avec ses fioles.  Il est, de plus, fort probable puisque ça prendrait beaucoup de larmes pour être suffisant pour laver les pieds de quelqu’un! Donc cette femme était entrain de donner à Christ toute ses souffrances.  Elle faisait selon ce que Pierre nous,

« Humiliez-vous donc sous la puissante main de Dieu, afin qu’il vous élève au temps convenable; et déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car lui-même prend soin de vous. » – 1Pe 5:6,7

Pouvez-vous imiter l’exemple de cette femme?

Soyons extravagant dans notre versement d’amour et d’adoration sur notre Seigneur qui, lui, a donné sa vie pour nous.

Fiole de larmes moderne.
Oui, ça existe toujours.

Publicités

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laissez un commentaire:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Religion: Folie ou Raison

  • Générations Héros

  • Fuite de l’Absolu I

    Fuite de l'Absolu
  • Fuite de l’Absolu II

  • Hors du Ghetto

  • Calendrier

    mai 2012
    L M M J V S D
    « Avr   Juil »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  •