Ma Colombe

« Ma colombe, qui te tiens dans les fentes du rocher, Qui te caches dans les parois escarpées… » – Cantiques 2:14

Je commence par cité ce que j’ai déjà dis ailleurs sur le Cantiques des Cantiques.

Ce cantique nous montre la profondeur spirituelle de l’amour de Dieu et de Ses relations avec nous. C’est le meilleur des chants composés par le roi Salomon.

Le livre traite, dans son sens littéral, du mariage – la plus profonde des relations humaines.  Dans son sens symbolique il traite de la relation de Dieu et Israël et de la relation de Christ et son Église, le croyant et le Christ.  Il nous parle de l’événement qui est le but et qui sera le sommet de toute l’histoire – le mariage de l’Agneau.  De Genèse 1 jusqu’à la fin de l’Apocalypse, Dieu cherche une épouse pour Son Fils unique.

C’est le chant du Fils de Dieu envers Son épouse et le chant de l’Épouse envers  son Bien-aimé.

Le cantique sera devrait être de plus en plus en éminence au fur et à mesure qu’on approche les Noces de l’Agneau.  L’épouse est maintenant en préparation finale pour les noces et elle aura besoin de comprendre ce que ce livre nous enseigne sur comment être en relation parfaite avec l’Époux.   On lisant ce livre avec un coeur assoiffé pour la justice, les chrétiens comprendront mieux leur relation avec le Seigneur et il va implanter une sainte jalousie dans le coeur des saints pour cet amour.  C’est un chant d’amour.  L’église de la fin sera distinguée par son amour fidèle et royal pour le Christ et les uns pour les autres comme Jésus nous l’a commandé. Aucune infidélité, aucun abandon.

Chaque couple légitime est une image de Christ et Son Église.  C’est pour cela que Satan fait du « supplémentaire » pour la destruction des mariages, et surtout les mariages chrétiens.

Maintenant le texte ici nous révèle de très belles choses sur notre relation avec Dieu.

Le bien-aimé Jésus notre Salomon (roi de la paix), nous appel à chaque jour. Il nous appel sa colombe.  Pourquoi la colombe? Premièrement la colombe est connue pour sa douceur et pour son chant doux et parfois triste.  Christ nous regarde comme sa douce amour qui chante des cantiques souvent triste venant de coeur brisé pour le mal que nous voyons et que nous expérimentons dans ce monde déchu où nous somme loin de la vue directe de sa face et de sa présence.

La colombe représente aussi, dans la bible, le Saint Esprit.  L’Esprit de Dieu habite chaque croyant véritable et il couvre et oint chaque croyant qui le suit d’un coeur pur. Avec cet appel donc, Christ nous voit comme dans son Esprit Saint, sanctifié et purifié par lui et donc agréable.

Ensuite il nous vois comme caché dans les fentes du rocher.  C’est lui-même ce Rocher.  Le Rocher des ages qui nous a caché de la sentence de la loi de Dieu qui nous réclame des pénalités pour nos nombreuses offenses contre Dieu et contre sa parole.

On voit ce symbolisme vivifié dans l’histoire de Moïse lorsqu’il a supplié Dieu de voir sa gloire.  Lui qui avait déjà vu plus de gloire de Dieu que n’importe quel homme depuis le début de l’histoire.  Moïse en voulait plus!

L’Éternel répondit: Je ferai passer devant toi toute ma bonté, et je proclamerai devant toi le nom de l’Éternel; je fais grâce à qui je fais grâce, et miséricorde à qui je fais miséricorde.
L’Éternel dit: Tu ne pourras pas voir ma face, car l’homme ne peut me voir et vivre.
L’Éternel dit: Voici un lieu près de moi; tu te tiendras sur le rocher.
Quand ma gloire passera, je te mettrai dans un creux du rocher, et je te couvrirai de ma main jusqu’à ce que j’aie passé.  Et lorsque je retournerai ma main, tu me verras par derrière, mais ma face ne pourra pas être vue » – Exo 33:19-23 

Dieu a du caché Moïse dans le creux du Rocher, symbolisant notre Seigneur Jésus.

Paul nous dit,

Frères, je ne veux pas que vous ignoriez que nos pères ont tous été sous la nuée, qu’ils ont tous passé au travers de la mer, qu’ils ont tous été baptisés en Moïse dans la nuée et dans la mer,  qu’ils ont tous mangé le même aliment spirituel,  et qu’ils ont tous bu le même breuvage spirituel, car ils buvaient à un rocher spirituel qui les suivait, et ce rocher était Christ. – 1Co 10:1-4

On pourrais parler longuement uniquement ce Christ notre Rocher, mais il suffit ici de voir comment ce Rocher nous protège, nous cache et nous sert d’abris contre l’ennemi dans ce monde. La colombe se cache ou se tiens dans le « creux du rocher ».  Le creux du rocher c’est quoi alors?  C’est la blessure dans le coté de Christ reçu sur la croix de Golgotha pour nous! Dans la croix, dans son coté, nous trouvons refuge contre l’ennemi, contre la tentation, contre la colère qui nous ai du à cause de nos péché.

Mais nous trouvons aussi dans la fente du Rocher spirituel même face à la plénitude de la gloire de Dieu! Car il est écrit,

« …le bienheureux et seul souverain, le roi des rois, et le Seigneur des seigneurs,  qui seul possède l’immortalité, qui habite une lumière inaccessible, que nul homme n’a vu ni ne peut voir, à qui appartiennent l’honneur et la puissance éternelle. Amen! » – 1Ti 6:16 

Certes, nous avons besoin d’être protégé de celui-là! Et, c’est seulement dans le creux du Rocher des siècles que trouvons un tel abris face à l’immortelle sainteté écrasante (pour l’homme) de ce « grand roi« ,  l’Éternel des armées, dont le « nom est redoutable parmi les nations. » – Malachi 1:17

Ensuite, notre verset dis que nous sommes « cachés dans les parois escarpées ».  Nous ne devons plus nous cacher de Dieu comme l’a fait Adam et Ève, mais nous devons nous cacher dans le Rocher qui est aussi dites, « élevé » tel par David,

« Conduis-moi sur le rocher que je ne puis atteindre! Car tu es pour moi un refuge, Une tour forte, en face de l’ennemi. » – Ps 61
et aussi,
« c’est lui qui est mon rocher et mon salut; Ma haute retraite » – Ps 62
et encore,
 » Il m’élèvera sur un rocher. » – Ps 27:5

Les parois escarpés sont des précipices, des endroits dangereux à cause de leurs hauteurs.  Plus en monte dans les hauteurs céleste avec Dieu plus c’est dangereux, car n’importe chute peut-être mortelle.Il faut marcher selon l’Esprit dans l’humilité et dans la justice, car c’est l’orgueil qui précède la chute. Pro 16:18

Mais dans l’hébreu ici on vois le sens de marches ou d’escaliers coupés dans le roc même pour faire des chemins surs mais très difficiles à voir d’en bas.  Le vrai croyant se tiens là, caché en Christ dans les lieux céleste avec lui.  Dans les montagnes de Dieu. Il y a même l’idée d’un endroit secret, ce qui nous pointe vers la prière et l’adoration de nos vies intimes.

« il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus Christ » – Eph 2:6 

Une chose de plus: on lit

« Du rocher il fit jaillir des sources, Et couler des eaux comme des fleuves. » – Psa 78:16

Notre Rocher n’est pas vide de ressources et d’eau vive! En lui, tel que Paul dit dans le texte cité en 1 Cor. 10, on peut boire au rocher spirituel.  Des eaux vives qui ne tarira jamais!

Êtes-vous sa colombe? Est-ce que vous êtes caché dans le creux de son coté?  Ou êtes-vous une rebelle qui ose croire être une colombe tout en n’étant  qu’une corneille noire qui se nourrit de la charronne – qui vit selon la chair?

Pour être caché en Christ, sa colombe douce et soumise, vous devez être dans l’obéissance quotidienne.  Vous devez vous vêtir du Saint Esprit et « demeurez en lui ».  C’est alors que le Bien-aimé vous appellera sa colombe et qu’il désirerait voir ton visage et entendre ta belle voix.

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laissez un commentaire:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s