Le Remariage dans l’Église

Ceci est la deuxième partie de l’article sur le divorce.  Pour voir le premier cliquez ici.

Suite à ce qui a été dit sur le divorce,  de l’autre coté de la médaille l’église doit arrêter la façon cruelle et indigne qu’elle a si souvent traité des gens remariés – comme « vivant dans l’adultère », « n’ayant aucun droit au ministère » et vraiment comme des chrétiens de 2e ou 3e classe, mal vu, pas vraiment pardonnés et même souvent mal aimés.

Comment est-ce possible? C’est une hypocrisie profonde d’approuver les gens qui veulent divorcé pour n’importe quelle raison,  tout en désapprouvant ceux qui vivent fidèlement dans un remariage.  Surtout un mariage qui suit une infidélité et un divorce non voulu fait par l’autre conjoint(e).

Maintenant, je vous donne un exemple de ce traitement ignoble trop souvent offert aux divorcé(e)s/remarié(e)s:

Un gars peut entrer dans une église ayant vécu et couché avec des centaines de femmes – pas de trouble il est maintenant sauvé – et parce que l’homme n’a jamais eu la grâce et le « guts » de s’engager à vie et signer le papier de mariage officiel et légal – et bien lui, il a tous les droits. Il est sans critique pour son passé, il peut se marier, et il peut aller à l’école biblique, devenir pasteur, évangéliste et tout sans le moindre problème.  Pourquoi? Mais parce qu’il était trop infidèle pour s’engager avec une femme quelconque.  Jolie récompense pour sa lâcheté; il a liberté complète dans l’église.

Cependant, l’homme (ou la femme) qui a resté fidèle à l’ordonnance de Dieu, se gardant de forniquer partout et qui a signé le papier en s’engageant à vie?   Malheur à lui si son mariage se fait jeté dans une poubelle par l’autre.   Lui, qui a gardé l’ordonnance de Dieu à place de pratiquer l’impudicité, se ramasse dans une situation invivable – que l’autre homme – dans mon exemple, ex-fornicateur à temps plein – n’aurait jamais à vivre!

C’est là la volonté de Dieu?! C’est cela que signifie les paroles de Jésus et des apôtres?!
Que Dieu ne plaise!  Est-ce le divorce ou le remariage le « péché impardonnable »?

De plus, nous avons, par ce comportement religieux, mais indigne de Dieu envers les divorcés, et surtout les remariés, montré à nos jeunes que le mariage est bien plus dangereux pour eux, si jamais l’échec arrive, que le concubinage et la fornication. Au moins là on ne subira pas le dédain et le refus en permanence d’avenir en « ministère » qui existe dans beaucoup de dénominations!

Pourquoi prendre la chance de se marier quand les probabilités et les conséquences de l’échec sont si élevés et si graves? Peut-on les blâmer de ne plus vouloir du mariage lorsque c’est l’église et ses membres qui leur donnent – par l’exemple – les meilleures raisons possibles de ne pas se marier?

Assez incroyable tout cela merci. C’est tout simplement inacceptable comment on a pu interpréter les écritures pour torturer les gens de bon cœur et fidèle parce que quelqu’un d’autre a décidé de terminer leur mariage.

Quand est-ce que l’église globale va finir par comprendre? Le taux de divorce dans les églises est aussi haut sinon plus haut encore que le taux de divorce chez les non croyants.

Le mariage est un lien sacré pour le meilleur et le pire, dans la santé et dans la maladie, richesse ou pauvreté et jusqu’à ce que la mort nous sépare.  Mais, ce n’est pas une une boule et une chaîne faite pour attacher une personne fidèle à une personne infidèle qui a répudier son époux(se) sans raison majeure tel adultère, violence physique ou équivalent.

Le mariage est un lien fait sur terre et il est reconnue au ciel.  Mais Christ a bien dit,

« Je vous le dis en vérité, tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel. Je vous dis encore que, si deux d’entre vous s’accordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle leur sera accordée par mon Père qui est dans les cieux. Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux. » Mat 18:18…

L’église a le pouvoir de délier – et cela comprend aussi le mariage, pourquoi? Parce que c’est normalement l’église qui déclare le lien devant Dieu. C’est généralement l’église qui sert de pouvoir légal pour joindre le couple dans les liens du mariage.

Et curieusement Pierre, toute de suite après cet énoncé de Jésus dit,

« Seigneur, combien de fois pardonnerais-je à mon frère, lorsqu’il péchera contre moi? Sera-ce jusqu’à sept fois?  Jésus lui dit: Je ne te dis pas jusqu’à sept fois, mais jusqu’à septante fois sept fois. » -Mat 18:22

Pourquoi a-t-il parlé toute de suite du pardon après cet énoncé?
Parce que Jésus voyais le lien d’avec le pardon – et cela s’applique tant bien aux échecs de mariage que toute autre échec humain.

C’est pourquoi Paul dit,

« Es-tu lié à une femme, ne cherche pas à rompre ce lien; n’es-tu pas lié à une femme, ne cherche pas une femme. Si tu t’es marié, tu n’as point péché; »

Le mot lié ici en grec est « luo« .

Maintenant – nous lisons,

« Joseph, son mari, étant juste, et ne voulant pas faire d’elle un exemple, se proposa de la répudier secrètement. » Mat 1:19

Le mot grec employé pour répudier (divorcé) est « apoluo »
Luo et apoluo
– « apoluo »¯ dérive donc de « luo ».

Voyez-vous où je veux en venir?

Autrement dit, une personne qui a été lié à un(e) époux(se) qui la quitte n’est pas lié après si l’église accepte de délier le liens de ce mariage.  Et l’autorité dans l’église a ce pouvoir si les conditions justifie, selon les écritures et non pas pour n’importe quelle raison banale, une répudiation, telle l’infidélité sexuelle.  L’infidélité sexuelle brise l’union de « les deux deviendront une seul chair ». Dans l’infidélité sexuelle, il n’y a plus que deux qui font un!

Croyez-moi, l’idée d’être lié à vie à une épouse ou époux, qui a trahit, renié et refusé de respecter ses vœux de mariage, est une torture en soit!
« Dieu jugera les adultères », la bible dit.  Dieu déplore littéralement le divorce, il a dit,

« Car je hais la répudiation, Dit l’Éternel, le Dieu d’Israël, car il couvre de violence son vêtement, Dit l’Éternel des armées. Prenez donc garde en votre esprit, Et ne soyez pas infidèles! » Malachi 2:16

La version ESV (Englsih Standard) le dit comme ceci,  » « For the man who does not love his wife but divorces her, says the LORD, the God of Israel, covers his garment with violence, says the LORD of hosts. So guard yourselves in your spirit, and do not be faithless. »
Traduction:

« Car l’homme qui n’aime pas sa femme mais qui la divorce, dit l’Éternel, le Dieu d’Israël, couvre son vêtement de violence.  C’est pourquoi, gardez votre esprit, et ne soyez pas infidèle. »

La version CEV (contemporary English) dit, « The LORD God All-Powerful of Israel hates anyone who is cruel enough to divorce his wife. So take care never to be unfaithful! »
Traduction:

« L’Éternel le Dieu tout-puissant d’Israël hais quiconque est assez cruel pour divorcer sa femme. Alors prenez garde de ne pas être infidèle! »

Le pire c’est que de nos jours c’est les femmes qui répudient leurs maris autant sinon plus que les hommes, et ce sans meilleures raisons que « je t’aime plus »!  Une véritable abomination aux yeux de l’Éternel. Car, il le « hais ».

Il est, qu’importe la version, clair que Dieu déteste la répudiation – le divorce, et Jésus a dit que la loi sur le divorce sous l’ancien Testament, a été donnée « à cause de la dureté de vos cœurs« .  Tel que cité encore une fois:

« Il leur répondit: C’est à cause de la dureté de votre cœur que Moïse vous a permis de répudier vos femmes; au commencement, il n’en était pas ainsi. » -Mat 19:8

C’est la dureté, le manque de pardon et de simple grâce, dans le cœur qui crée l’infidélité et le divorce qui en suit.

Mais autant que Dieu hais la répudiation, est-ce que cela signifie que toi, qui a resté fidèle et qui n’a pas voulu un divorce, tu es attaché – boule et chaîne – à vie à l’autre personne, parce que l’autre t’a répudié contre ta volonté!?! Que Dieu ne plaise!

Quel genre de justice (sans parlé de grâce!) serait-ce? Dieu n’est pas injuste. « Le juge de toute la terre ne ferait-t-il pas ce qui est bien »?

En effet, Paul dit,

« Si le non-croyant se sépare, qu’il se sépare; le frère ou la soeur ne sont pas liés dans ces cas-là. Dieu nous a appelés à vivre en paix. » – 1 Cor. 7:15

N’est pas lié signifies n’est plus lié à l’autre qui est infidèle!  L’église a le pouvoir de délier, y compris les « liens » du mariage.  Ça ne devrait même pas être les avocats, les juges et les palais de justice qui fasse cela!

Malheureusement, jusqu’à ce que les chrétiens commencent à comprendre ce qui signifie cette parole, « Je prends plaisir à la miséricorde, et non aux sacrifices », la situation présente risque de prendre bien du temps à régler.

Quand on a vécu les horreurs du divorce on finit par comprendre pourquoi quelqu’un a dit,

« L’église pardonnera ton meurtre, ton viol, ton vol, mais jamais ton divorce. »  

Cela c’est honteux et hypocrite.  Quel genre de pardon est-ce qu’on offre aux gens au juste? Et d’ailleurs pourquoi une personne divorcée contre leur volonté aurait-elle besoin de pardon!?  Pas plus que vous avez besoin d’être pardonner d’un meurtre que vous avez été forcé à faire par quelqu’un d’autre.  C’est la personne qui demande et qui répudie sans cause suffisante qui a besoin d’être pardonnée, et réconciliée à Dieu et non la personne divorcée contre leur volonté.

Enfin, il faut que les chrétiens leaders et enseignants modifient leur façon de traiter les gens qui ont subit le divorce, la répudiation. C’est le rejet et le dédain le plus profond qui soit,  et là où il y a eu des vœux de fidélité prononcés, c’est là que cet infidélité fait le plus mal à la personne rejetée.

Comment est-ce le leadership dans l’église peuvent répondre aux besoins dans une époque comme la notre?  Certainement pas par  l’application stricte des versets de façon raide et sans grâce, compréhension et sagesse. Il ne faut pas appliquer la loi strictement sans considération des circonstances.  Il ne faut pas faire un traitement « sans faute » non plus. Car ce n’est pas du tout vrai que ce n’est jamais la faute à une personne.  Au contraire, c’est souvent la faute d’un des deux plus que l’autre dans un couple.

Il faut prendre connaissance de toute circonstance et raison.  Tout comme les juges en cours de justice le leadership doit savoir discerner les motifs du cœur, les actions et les circonstances impliquées afin de bien comprendre.

Les enseignants et pasteurs chrétiens doivent traiter le divorce et le remariage de façon « cas par cas » et non de traiter tous les cas pareil. On ne peut pas simplement généraliser car chaque couple est différent.  Là où on peut généraliser c’est sur la volonté générale de Dieu qui hais le divorce et qui désir voir l’amour rétablit plutôt que le « je me moi » habituel servit, le « moi et mon bonheur personnel ».

Que Dieu nous guide dans ce démarche pour mieux comprendre et mieux aimer les répudié(e)s et à accepter les remariés avec un véritable grâce, amour et pardon quand il le faut.

2 commentaires

  1. très cher monsieur
    ayant découvert votre site par hasard je tiens a vous remercier pour vos opinions meme si je ne suis pas forcement d’accord.
    Vous publiez des articles du Pasteur A.W.Tozer qui lui était contre le divorce et le remariage dans tous les cas de figures et de façon absolue et sans equivoque et vous , vous publiez des articles et versets bibliques a l’appui en précisant que sous certaines conditions( adultère et divorce contraint ), le divorce et le remariage sont possibles au nom de Christ.
    Je pense que Christ interdit le divorce dans tous les cas et le remariage dans tous les cas.
    Meme en cas de divorce forcé par la ou le conjoint ou en cas d’adultère,Dieu interdit ces pratiques.
    je vous remercie
    Dieu vous bénisse
    Carol

  2. […] Cet article est accompagné par un deuxième sur le remariage. […]


Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laissez un commentaire:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s