Le Numéro Trois Autour de la Croix

Parmi les nombreuses évidence qu’on peut trouver qui nous révèle l’inspiration divine de la bible il y une série de faits qui concerne la mort et la résurrection de Christ et le chiffre trois (3).

En lisant les récits dans les quatre évangiles de façon superficielle on ne les voit pas du tout.  Cependant en faisant une lecture soignée et synoptique (regardant tous les récits avec comparaison des détails) on remarque des « coïncidences » remarquables.

Le nombre trois (3) revient à une fréquence étonnante.

Par exemple:

Jésus a prié trois fois dans le jardin de Gethséamé avant son arrestation. – Mathieu 26:36-45
Jésus a été jugé par trois personnes : Ponce Pilate, Hérode et Caïphe du Sanhédrin. – Mathieu 26:57
Pierre a renié Jésus trois fois après son arrestation. – Mathieu 26:69-75
Il a été déclaré innocent trois fois par Pilate. – Luc 23:14, 15, 22
Christ a été crucifié avec deux malfaiteurs pour trois croix – dont il était le centre. – Luc 23:33; Jean 19:18
Trois clous on été utilisé sur la victime, un pour chaque main et un pour les deux pieds.
Des railleries et moqueries ont été lancé à Jésus depuis trois sources – les chefs (magistrats), les soldats présents et l’un des malfaiteurs. – Luc 23:35-39
L’inscription placée par Pilate en haut de la croix était écrit en trois langues – hébreu, grec et latin. – Jean 19:20
Il a été crucifié le sixième heure. (deux X trois)  – Luk 23:44  « Or il était environ la sixième heure; »
Les ténèbres ont couverts la scène pendant trois heures. – Luc 23:44 « et il y eut des ténèbres sur tout le pays jusqu’à la neuvième heure; »
La neuvième heure égale trois X trois (3×3).
Jésus a parlé exactement sept fois (7) sur la croix mais il a parlé au Père céleste trois fois (3) :

« Père pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font. » Luc 23:34
« Éli, Éli, lama sabachthani? c’est-à-dire: Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné » – Mat. 27:46
« Jésus s’écria d’une voix forte: Père, je remets mon esprit entre tes mains. » – Luc 23:46

Trois événements marquantes se sont produits après sa mort, le voile dans le temple s’est déchiré en deux, il y a eu un tremblement de terre et plusieurs saints ont été ressuscités. – Mat. 27: 51,52
Et finalement, bien sur, il était trois jours et trois nuit enterré avant sa résurrection.

Sachant que le chiffre trois représente aussi la trinité et la complétude divine, il est facile de comprendre pourquoi Dieu aurait organisé une telle séquence pour mettre le sceau divin dessus.

Quelle est la probabilité que ce nombre revient comme ça dans une histoire écrite comme ça, et purement par hasard? Je ne ferait pas le calcul ici car juste les facteurs influents et circonstanciels sont assez nombreux, mais je gage que c’est très, très petit! L’intelligence divine à l’œuvre et ce fort probablement sans que les auteurs eux-mêmes en soit conscient!

N’est-ce pas merveilleux de voir les choses cachées en pleine vue dans les saintes écritures!?

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laissez un commentaire:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s