La Résurrection de Jésus Christ

La Résurrection De Jésus Christ

L'ange de Dieu enlève la pierre du tombeau de Jésus

La totalité du christianisme repose sur une seule et unique chose. La résurrection de Jésus Christ d’entre les morts. En fait, si la résurrection est une invention, un mythe, une histoire fabriquée, alors le christianisme tombe de son piédestal jusqu’à dans le néant.

Tous les chrétien le savent.  Et, tous les ennemis du Christ et du christianisme le savent aussi.  Eux ils font tout dans leur pouvoir pour attaquer le christianisme largement sur la base de la résurrection.  Car s’ils peuvent prouver que cet événement n’a jamais eu lieu alors le tout tombe à l’eau et ne vaut rien.

La question s’impose donc, pourquoi est-ce que le christianisme est toujours en vie si ses ennemis peuvent prouver que la résurrection est fausse?  Pourquoi, de l’autre coté, est-ce que les chrétiens croient aussi fermement à cette résurrection de Jésus de Nazareth?

Les réponses sont basées sur l’évidence historique, biblique et extra-biblique. Alors quelles sont ces évidences et est-ce qu’elles sont vraiment suffisantes pour exiger la crédibilité des gens jusqu’à la foi en lui?

Je vais présenter une partie de cette évidence ici en forme simple et brève.

L’Unité des témoignages:

Veuillez, svp, vous référer à l’article sur l’évidence biblique pour savoir pourquoi les témoignages écrits dans le Nouveau Testament doivent être vu comme authentique et crédibles.  En résumé, environ 99% du Nouveau Testament est considéré comme étant pure avec plus 5000 MSS (manuscrits antiques) en grec seulement.

Mais ce qui est remarquable dans ces témoignages c’est qu’on ne voit pas un tas d’histoires différentes racontées sur les événements en question, mais plutôt une histoire exacte vu de différents points de vues par différents témoins.

Si l’histoire de la résurrection était fabriquée on devrait plutôt voir une évidence bibliographique (des manques de correspondance et contradictions flagrantes dans les récits même).  Mais il n’y a que quelques petites différences qui peuvent être vu comme tout à fait normal étant donné que les faits sont racontés par au moins quatre auteurs différents ayant écris l’histoire à des dates différentes bien après les événements en question.

Donc, le fait qu’il y a une unité constante avec des variations typiques de témoignages de divers témoins oculaires ou comme Luc, ayant appris ces événements par les apôtres eux-même plus tard, est une excellente évidence que les événements décrits se sont réellement passés tel que rapportés.

L’Enterrement :

Un des faits les plus évident et le fait le plus accepté c’est Jésus de Nazareth fut un personnage réel qui a été crucifié et enterré à l’époque donnée.  Si on accepte son enterrement, il s’agit simplement d’avancer vers les preuves de sa résurrection.

La Simplicité du récit:

Un fait saillant, et même frappant, des histoires des évangiles est qu’elles ne semblent pas du tout embellies comme par exemple, les légendes des fausses évangiles, des mythes Grec ou autres.  Dans les évangiles on ne voit pas de grande mise en spectacle.  On ne voit pas de mise en scène et d’embellissements des personnages impliqués.  On de voit pas de grandiose descriptions des qualités des « héros » dans l’histoire.  Mais, si les hommes avaient orchestré toute cette histoire c’est définitivement ce qu’on devrait voir!

Ici je cite C.S. Lewis, possiblement le plus grand philosophe chrétien du 20ième siècle:

«Le christianisme n’est pas la conclusion d’un débat philosophique sur les origines de l’univers: c’est un événement catastrophique historique qui suivit la longue préparation spirituelle de l’humanité que j’ai décrites.  Ce n’est pas un système dans lequel nous devons nous forcer un fait maladroit: la douleur, il est lui-même l’un des faits dérangeants, qui doivent être entré dans n’importe quel système que nous faisons. Dans un sens, il crée, plutôt que de résoudre le problème de la douleur, la douleur n’aurait serait pas un problème du tout à moins que, côte à côte avec notre expérience quotidienne de ce monde douloureux, nous avions reçu, ce que nous pensons être une bonne assurance que la réalité ultime est juste et bienséante. »

«Et quand nous arrivons à la dernière étape de tous, l’incarnation historique, l’assurance est la plus forte de toutes. L’histoire ressemble étrangement à beaucoup de mythes qui ont hantés la religion de le début, et pourtant ce n’est pas comme eux.

Il n’est pas transparent à la raison: nous ne pouvions pas l’avoir inventé nous-mêmes. Il n’a pas le lucidité, à priori, suspecte d’une panthéisme ou de la physique Newtonienne.
Il a le caractère apparemment arbitraire et idiosyncrasique dont la science moderne nous enseigne lentement à accepter dans cet univers volontaire, où l’énergie est constituée de petites parcelles d’une quantité que personne ne pouvait prévoir, où la vitesse n’est pas illimité, où l’entropie irréversible donne au temps une véritable direction et le cosmos, ni statiques ni cycliques, se déplace comme un drame à partir d’un véritable début vers une véritable fin. Si un message du noyau de réalité toujours été pour nous atteindre, nous devrions nous attendre à y trouver ce simple inattendu, cette anfractuosité volontaire et dramatiques que nous trouvons dans la foi chrétienne. Il a la touche du maître, le goût rugueux masculin de la réalité, non pas faite par nous ou même pour nous, mais qui nous frappe au visage. »

En somme, l’histoire de l’évangile et de la résurrection de Jésus d’entre les morts sonne trop rugueuse et « vraie vie » pour être une conte inventée. Ces personnages, les apôtres par exemple, avec leurs familles leur occupations etc. sont  tout simplement pas embelli du tout dans l’histoire, comme d’autres héros antiques; ce sont des gens simples qui ont de vraies vies et des vrais problèmes et défauts humains et qui échouent constamment de façon tout à fait croyable.

Il manque trop de détails personnels dans tout ces personnages pour qu’ils soient l’œuvre d’un écrivain créant des personnages fictifs. Le récit ne se lit même pas comme une conte, un mythe ou une pièce de théâtre.  Il se lit comme un témoignage que quelqu’un lirait dans un journal de nouvelles.

La présence des Femmes :

Les évangiles contiennent un nombre surprenant de références à des femmes et aux témoignages donnés par des femmes.  Pourquoi est-ce surprenant?  Même inexplicable si on parlait d’une histoire inventée qui a été conçue pour passer comme une histoire véritable et vérifiable.  La raison de cela est simple: à l’époque des apôtres juifs et dans la société juive aucune crédibilité était accordée à un témoignage donnée par une femme! Alors pourquoi est-ce quiconque, cherchant à convaincre le peuple que l’histoire qu’il raconte est vraie, aurait-il présenter comme évidence les témoignages de femmes?!

Ce serait se tirer dans le pied comme on dit.  Il devait savoir au départ que son histoire ne serait jamais reçue comme véridique s’il mettait des témoignages de femmes là-dedans.

De plus utiliser Marie de Magdala comme témoin oculaire?!  Cela aurait été tout simplement ridicule puisqu’elle était une prostituée! Même dans les généalogie de Christ données par Mathieu on voit la mention de quatre femmes!

Le fait même que les récits des évangiles contiennent des témoignages de femmes est une évidence puissante que ces histoires sont vraies, car aucun homme sain d’esprit de l’époque n’aurait ajouté de telles personnes comme témoins fiables pour une histoire déjà très difficile à croire!

La Théologie Juive:

Les disciple de Jésus n’avaient pas de raison à croire à une résurrection parce que la théologie de l’époque n’avaient rien d’un Messie mourant! Pour eux il était inconcevable que leur Messie meurt! Alors pourquoi des juifs inventeraient un Messie qui ressuscite, sachant que rien de tel était prévue dans la théologie de l’époque?

Leur concept de mort et de résurrection était en référence au jour final, au jour du jugement dernier. De plus il y avait au moins un secte de théologie juive qui ne croyaient même pas à la résurrection des morts, point! Les Sadducéens.

La Réaction des Juifs :

Après la résurrection les autorités juives, voulant démentir l’événement comme étant une chose réelle, ont inventé une histoire et ont payé les soldats qui gardaient le tombeau pour dire leur version des faits.  Alors de un, pourquoi auraient-ils fait cela si le tombeau n’était pas vide?!  Ils ont offert des pots de vin aux centurions pour qu’ils disent que le corps a été volé. Pourquoi? Il est très évident que les soldats eux-même racontaient une autre histoire!

Il faut considérer les faits suivants:

Dans l’évangile selon Marc, dans le chapitre 16:1 on lit,

« Lorsque le sabbat fut passé, Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques, et Salomé, achetèrent des aromates, afin d’aller embaumer Jésus.  Le premier jour de la semaine, elles se rendirent au sépulcre, de grand matin, comme le soleil venait de se lever. Elles disaient entre elles: Qui nous roulera la pierre loin de l’entrée du sépulcre?  Et, levant les yeux, elles aperçurent que la pierre, qui était très grande, avait été roulée. « 

1. Dans ce texte nous voyons que la taille de la pierre qui scellait le tombeau était « très grande » et donc nécessairement très pesante.  Ce tombeau n’était pas non plus gardé par de simples gardiens ordinaires mais par un pouvoir militaire.  Dire que quelques disciples – qui se cachaient de peur qu’on les crucifie eux aussi- sont arriver là, ont assommé des soldats professionnels et ont pu rouler une telle pierre sans se faire remarquer, est tout simplement ridicule.

2. De plus il y avait le sceau impérial de l’empire Romaine sur la pierre.  La conséquence de briser un tel sceau était l’exécution immédiate par crucifixion à l’envers!

3. De plus encore, pour un soldat Romain de « s’endormir » à son poste signifiait aussi son exécution immédiate. Alors pourquoi auraient-ils risqué leur vie pour raconter un mensonge impliquant qu’ils s’étaient endormis au poste?!

L’explication qui demeure la plus crédible face à ces faits est que Christ est réellement ressuscité!

Apparences après mort: 

Les témoins notées dans les évangiles nous disent que Christ a été vu par plusieurs personnes après sa résurrection. Comme on a noté avant, certains étaient des femmes, dont la crédibilité était inutile. Mais Jésus s’est présenté à ses disciples qui se cachaient de peur d’être pris et exécuter eux-même.  Cela n’est pas un petite chose car les disciples ne croyaient pas le témoignage des femmes! Ils n’avaient pas cru du tout

« Celles qui dirent ces choses aux apôtres étaient Marie de Magdala, Jeanne, Marie, mère de Jacques, et les autres qui étaient avec elles. Ils tinrent ces discours pour des rêveries, et ils ne crurent pas ces femmes » -Luc 24:10,11.

Nous lisons un peu plus loin,

« Nous espérions que ce serait lui qui délivrerait Israël; mais avec tout cela, voici le troisième jour que ces choses se sont passées.
Il est vrai que quelques femmes d’entre nous nous ont fort étonnés; s’étant rendues de grand matin au sépulcre et n’ayant pas trouvé son corps, elles sont venues dire que des anges leurs sont apparus et ont annoncé qu’il est vivant.
Quelques-uns de ceux qui étaient avec nous sont allés au sépulcre, et ils ont trouvé les choses comme les femmes l’avaient dit; mais lui, ils ne l’ont point vu. » Luc 24:21-24 

Ils étaient plein de doute!  Si l’histoire avait été inventé pourquoi est-ce que l’auteur n’aurait pas simplement écrit que ces « héros » croyaient à sa résurrection, puisque Jésus lui-même leur a dit plusieurs fois qu’il allait revenir de la mort?! Des bons disciples auraient cru aux paroles d’un maître qui a lui-même ressuscité des morts devant leurs yeux!  Il n’y a pas de raison pour inventer une telle histoire si ce n’était pas vrai.

Hallucinations?

Quelques uns ont proposé que les femmes au tombeau et tous les autres témoins faisaient des hallucinations et qu’ils ne comprenaient pas.   Mais cela est très invraisemblable puisque les hallucinations étaient bien connues à l’époque et il existaient des tas d’histoires de fantômes, mais cela n’explique pas du tout le tombeau vide. Dans le livre des Actes des Apôtres on lit,

« Après qu’il eut souffert, il leur apparut vivant, et leur en donna plusieurs preuves, se montrant à eux pendant quarante jours, et parlant des choses qui concernent le royaume de Dieu. » – Actes 1:3 

De plus l’apôtre Paul déclare,

« Ensuite, il est apparu à plus de cinq cents frères à la fois, dont la plupart sont encore vivants, et dont quelques-uns sont morts.
Ensuite, il est apparu à Jacques, puis à tous les apôtres.
Après eux tous, il m’est aussi apparu à moi, comme à l’avorton; » – 1 Cor 15:6

Jésus est apparu, après sa résurrection à plus 500 personnes à la fois dont la plupart étaient toujours en vie  à l’époque où Paul écrivait. Cela signifie que quiconque voulait avoir un témoin oculaire pouvait en trouver plusieurs! Pourquoi Paul aurait-il écrit cela s’ils savait lui-même que le tout n’était qu’une histoire inventée? Aucune raison car il dis également que le Christ est apparu devant lui-même après tous les autres en plus!  Paul a donné sa tête, littéralement pour cette foi.

Les Disciples prêt à mourir pour ça

Les disciples de Christ et ses apôtres sont presque tous mort martyrs.  Mais qui est-ce qui mourrait pour un mensonge lorsqu’ils savent très bien que c’est un mensonge?! On peut imaginer des gens comme les martyrs Islamique qui donne leur vie pour un mensonge, mais ils ne le savent pas! Qui accepterait de mourir en martyr pour une cause qu’il sait est une invention pure?! Personne sain d’esprit!

La seule explication valable pour autant de martyrs, bien volontaires, à l’époque où n’importe qui aurait pu faire investigation et découvrir le tombeau vide et les témoins oculaires etc. est que ces gens savaient que la résurrection de cet homme était bel et bien un fait!

Encore dans Luc,

« Pendant qu’il était à table avec eux, il prit le pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le leur donna.
Alors leurs yeux s’ouvrirent, et ils le reconnurent; mais il disparut de devant eux. » – Luc 24:30,31

Pourquoi est-ce leurs yeux furent ouvert à la partage du pain?  Mais c’est parce que là ils ont vu les trous dans ses mains! Ils ne pouvaient plus douter. Alors quelle est votre excuse de continuer à douter?

De plus, Jacques était le frère naturel de Jésus et lui-même est devenu martyr pour sa cause.  Mais pourquoi est-ce qu’il aurait cru au point de donner sa vie pour son frère sachant que son frère était fou?

« Les parents de Jésus, ayant appris ce qui se passait, vinrent pour se saisir de lui; car ils disaient: Il est hors de sens. »- Marc 3:21  

Conclusion

En vue de ces faits, il est tout à fait raisonnable de dire que aucune explication de la montée rapide du christianisme aussi tôt dans le premier siècle, si proche du temps des les événements en question, ne peut avoir du sens sans que la résurrection soit un fait connue de l’époque. Certes, il y a des tas d’autres évidences qui pourrait être citées ici, par exemple, les témoignages e tous les gens depuis la résurrection de Jésus qui l’ont vu – même jusqu’à ce jour – des gens dont la vie a été profondément changée par une rencontre avec lui dans l’âme.

Et que peut-on dire des millions de gens qui ont vécus des expériences mort-resuscité et qui, durant leur mort – ont été au paradis et qui ont vu non seulement le Christ mais leur propre parenté et des anges.  Parfois appelé le Phénomène Lazare, ces expériences ne peuvent pas tous être simplement dénié puisque les études les plus récentes démontrent que ce ne sont pas du tout des hallucinations, manque d’oxygène au cerveau etc.  La vie et réelle et la mort est réelle, mais la vie après la mort est bien réelle aussi et Christ est le premier ressuscité permanent et éternelle et il est le modèle de tout ceux qui vont le suivre lors de la réssurection de tous les morts au dernier jour.

Jésus Christ est réellement ressuscité!

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laissez un commentaire:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s