Les Blessures de Jésus

« Voyez mes mains et mes pieds, c’est bien moi; touchez-moi et voyez: un esprit n’a ni chair ni os, comme vous voyez que j’ai. Et en disant cela, il leur montra ses mains et ses pieds. »  – Luc 24:39,40 

Dans la vie chrétienne il nous arrive régulièrement que nos coeurs et nos pensés devienne alourdi par les soucis de ce monde et trop occupé à régler les problèmes, à courir ça et là, on commence à se refroidir dans l’âme.  Tous les croyants vivent ces expériences à moins de demeurer ferme et discipliné dans notre relation avec Dieu.

Que faire lorsqu’on se rend compte que nous ne sommes pas tout à fait heureux et que nos vies intérieures sont affaiblies?

La réponse est et sera toujours la même, retournons au Calvaire! Là ou notre Seigneur s’est donné entièrement, jusqu’à la mort pour nous.  Retournons à la croix et contempler à nouveau la plus grande et plus profonde démonstration d’amour qui s’est jamais passée dans l’histoire de l’univers; le sacrifice de Dieu en Jésus Christ afin de rendre l’humanité pardonnable et rachetable.

Quand on retourne à la croix, Jésus nous présente ses mains et ses pieds.  Il nous montre quel prix a été payé afin de nousracheter et c’est là que nos cœurs sont conquis de nouveau par sa grâce et son amour infini. C’est à la croix aussi que devenons plus conscient des conséquences du mal, du péché, nos crimes contre la loi morale de Dieu et contre l’amour pur.

Mais, chose curieuse, on peut se demander dans tout ça pourquoi Jésus a gardé ses blessures.  Pourquoi a-t-il gardé ces meurtrissures qui lui ont fait si mal?Il me semble qu’entant que Dieu puissant, il aurait pu facilement effacer toute trace des ces horribles trous dans ses mains, dans ses pieds et dans son côté. Mais il ne l’a pas fait! Il a choisit de les garder par exprès. Lui qui a guérit des multitudes de malades, d’infirmes et de souffrants, pourquoi n’a-t-il pas guérit ses propres plaies?  Pourquoi?

Je vous propose certaines réponses à cette question.  Certainement pas une liste exhaustive, mais juste quelques réponses qui pour moi, ont beaucoup de sens et qui de plus, nous dévoile encore une fois le coeur d’amour parfait et sans fonds du Dieu.

1.  Ces blessures étaient des preuves de son identité.

Si, après sa résurrection, il n’avait plus ces blessures précises, les trous dans ses mains et ses pieds, les disciples auraient pu se demander si c’était bel et bien leur maitre bien-aimé qui était devant eux.  Ceci est évident du fait qu’ils ont eu peur de lui à quelques reprises! Comme on voit lorsqu.il s’est présenté devant eux,

« Saisis de frayeur et d’épouvante, ils croyaient voir un esprit. »

Les apôtres croyaient voir un fantôme! Ils on été plutôt terrifiés par cette présence que réconforté.  Normal, c’est pas à tous les jours qu’on voit un mort ressuscitée!  Et surtout pas comme si ne rien c’était passé.  De nos jours, je vois de plus en plus de non croyants, qui ne comprennent strictement rien, traité Jésus de « zombie » – un mort vivant.  Mais Christ ressuscité est tellement loin de cet idée vaudou de mort vivant que c’est tout simplement ridicule de le lui appliqué.  Il n’est pas un mort vivant.  Il est le Vivant éternellement par dessus la mort et la corruption.  Il est n’est pas mort et vivant, il a vaincu la mort elle-même. Si vous rencontrez des incrédules qui traitent le Christ de « zombie », réprimandez-les sévèrement tout en leur expliquant qu’il est vivant et maitre de la mort et de la vie et non un mort-vivant!

Alors qu’est-ce Jésus a dit au disciple pour les calmer?

« Pourquoi êtes-vous troublés, et pourquoi pareilles pensées s’élèvent-elles dans vos coeurs?
Voyez mes mains et mes pieds, c’est bien moi; touchez-moi et voyez: un esprit n’a ni chair ni os, comme vous voyez que j’ai. » – Luc 24:39 

Ah, ils auraient du savoir, mais après ce légère réprimande il leur apporte des preuves de son identité, « c’est bien moi »!  Donc, Jésus a gardé ses blessures en preuves de son identité.  On le reconnaitra ainsi pendant l’éternité car ils les a gardés jusqu’au ciel.

2. Ces blessures sont pour lui comme des médailles de sa lutte et de sa victoire absolue sur le malin et sur le péché et sur la mort même!

Quel combat était le sien! Comme aucun autre n’a jamais été, et comme aucun autre ne sera jamais.  Quand les gens font preuve de bravoure et de courage face à des graves dangers, les hommes, en reconnaissance de ces risques au péril de sa propre vie, accorde des médailles en argent et en or.  Ce sont des signes et souvenirs de ce qu’ils ont fait.

Paul dit,

« Que personne désormais ne me fasse de la peine, car je porte sur mon corps les marques de Jésus. » – Gal 6:17 

Le mot « marques » ici c’est στίγματα  stigmata en Grec. Les stigmates de Jésus. J’ose croire que malgré la douleur et les cicatrices portées par Paul et reçues dans son dévouement pour le Christ, que Paul estimait ces stigmates comme ayant de plus valeurs que tout autres marques au monde. Comme des médailles et preuves de son amour pour le Seigneur.

Il faut aussi remarquer qu’à ces époques des hommes dévoués à leur service militaire et aux divers services aux dieux païens recevaient souvent des marques, littéralement brulées dans leur peau comme signes visible de leur dévouement total. Aujourd’hui des gens dans certaines secteurs militaires se font des marques semblables mais en tatouages sur la peau.

Alors ici Paul, tout en demandant de plus se faire troublé par personne de l’église, se glorifie en peu dans ses stigmates. C’est normal, Paul savait que Jésus lui-même a gardé ses stigmates et il devait même là désirer être comme son maitre!

3. Ces blessures seront, elles-mêmes les témoins lorsqu’il jugera le monde

« Voici, il vient avec les nuées. Et tout oeil le verra, même ceux qui l’ont percé; et toutes les tribus de la terre se lamenteront à cause de lui. » – Apoc. 1:7 

Quand le Seigneur des armées reviendra tous verront ses blessures, et personne ne restera en prétendant être innocent! Lorsqu’il montrera ses mains et ses pieds au monde entier, certes, toutes les nations de la terre se lamenteront à cause de lui, à cause de ce que nous lui avons fait!

Seulement ceux qui se sont abandonné entre ses mains trouées pour eux, resteront justifiés devant lui.

4. Ces blessures seront les témoins de son amour et de son sacrifice, son expiation parfaite des crimes que nous avons commis

Dans toute l’éternité au ciel dans sa présence, nous pourrions aller voir Jésus en lui demandant encore une fois de nous montrer ses mains et ses pieds, afin qu’on n’oublie jamais ce qu’il a fait pour nous. On pourrait lui dire, « Adonaï Yeshoua, Ô toi l’Agneau de Dieu,
montre-moi tes mains et tes pieds encore une fois; afin que je vois de nouveau l’étendu, la hauteur, la profondeur et la largeur de ton amour pour moi et te dire encore une fois combien tu es grand et précieux pour moi, et te remercier encore une fois pour ce que tu as fais! ».

5. Ces blessures seront toujours là pour nous faciliter l’accès à son cœur

Rien ne bloque plus l’accès au coeur de Dieu.  Aucune chair et os, aucun obstacle peut désormais empêcher celui qui cherche le Christ, de toucher son coeur.  Au ciel nous pourrions tous avancer nos mains et toucher ses blessures. Là nous pourrions toucher même son coeur et en ce faisant, de nouveau être remplit de son amour infinie!

Gloire à l’Agneau immolé qui est digne de recevoir la puissance, la richesse, la sagesse, la force, l’honneur, la gloire, et la louange.
Et toutes les créatures qui sont dans le ciel, sur la terre, sous la terre, sur la mer, et tout ce qui s’y trouve, je les entendis qui disaient: A celui qui est assis sur le trône, et à l’agneau, soient la louange, l’honneur, la gloire, et la force, aux siècles des siècles! – Apoc 5:13

« Voici, je t’ai gravée sur mes mains; » – Ésaïe 49:16 

Les blessures de l'amour

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laissez un commentaire:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s