L’Arche de Noé

« Alors Dieu dit à Noé: La fin de toute chair est arrêtée par devers moi; car ils ont rempli la terre de violence; voici, je vais les détruire avec la terre.
Fais-toi une arche de bois de gopher; tu disposeras cette arche en cellules, et tu l’enduiras de poix en dedans et en dehors.
Voici comment tu la feras: l’arche aura trois cents coudées de longueur, cinquante coudées de largeur et trente coudées de hauteur.
Tu feras à l’arche une fenêtre, que tu réduiras à une coudée en haut; tu établiras une porte sur le côté de l’arche; et tu construiras un étage inférieur, un second et un troisième » Gen 6:13-16 

Quelle histoire de la bible évoque plus de controverse, plus d’émerveillement, plus de dédain, que l’histoire du déluge et de Noé et l’arche?  Pas beaucoup. Les incrédules n’y croient rien et traitent cette histoire de légende, mythe et même conte de fée. Les croyants tentent de démontrer l’évidence historique, archéologique et géologique pour prouver que cette histoire est vraie.

Mais il y a deux simple faits indéniables qui nous confirment que l’histoire de Noé et le déluge et tout à fait vraie.

  1. Aujourd’hui, nous entendons à tous les jours un terme à la radio, à la télé, dans les journaux et dans les rues. C’est le terme antisémitisme.  Tout le monde sait que ce terme signifie simplement anti-Juif.  Mais d’où vient ce terme? Qu’est-ce qu’un sémite?  La réponse et que Noé avait trois fils dont le nom d’un était Sem. Et c’est clairement un fait historique que la nation d’Israël font parti des descendants de Sem.  Dans la descendance de Sem on voit Nachor et son fils Térach qui est le père d’Abraham d’où est venu la nation d’Israël! Donc si le terme antisémite existe c’est bel et bien parce que Sem existait et fut le père de ce peuple.  Mais si Sem était une personne réelle, ce qui est évident, alors Noé son père était lui aussi une personne réelle.
  2. Partout tout le monde il existent des « légendes » d’un déluge global qui serait arrivé il y a des millénaires. On trouve ces histoires chez la plupart des peuples anciens partout sur la terre. Les histoires de ce déluge, envoyé par Dieu ou des dieux, sont toutes comparables et ne changent que dans les détails, les noms de personnages utilisés etc.  Ce fait nous donne amplement de raison de croire qu’un déluge a réellement eu lieu dans l’antiquité. D’ailleurs on trouve encore aujourd’hui dans la géologie des évidences de cet évènement.  Les uns nient les liens du déluge et les autres l’affirme, mais l’évidence et bel et bien là.

Maintenant on va étudier les significations spirituelles de l’arche de Noé, selon le texte ci-dessus.  Dans la bile il y a énormément de symbolisme, appelé par les théologiens, la « typologie ».  La typologie (du grec tupos, archétype, le modèle)  est le rapprochement entre une personne ou un événement de l’Ancien Testament, le type et de leur antitype, personne ou événement du Nouveau Testament.  C’est simplement les sens spirituels, allégoriques ou symboliques de choses dans l’Ancien Testament par rapport au Nouveau Testament.  Un exemple serait dire que tout comme l’épouse d’Adam est venue de son coté percé, ainsi l’église- l’épouse de Christ – est venue de son coté percé, sa mort pour les péchés du monde. Donc, dans ce sens Adam fut un « type » de Christ, un préfigure si on veut.

Cela signifie que sous de la surface des choses bibliques dans l’Ancien Testament il peut y avoir des tas de symboles ou « types » qui nous montre Christ et la vie dans la nouvelle Alliance.

L’arche de Noé est justement un de ces types.  Alors, dans quel sens est-ce qu’on peur voir Christ et les choses de Dieu dans l’arche de Noé.

L’arche  est un type de Christ et le salut en lui et par lui.  On peut voir plusieurs aspects de Jésus Christ et la rédemption dans la structure de l’arche.

  • L’arche a été une révélation de Dieu donnée à Noé.  Ainsi Christ et le salut de l’homme n’était pas une idée humaine mais aussi une révélation divine. C’est Dieu lui-même qui a donné à Noé tous les directifs pour la construction de l’arche.  Noé n’avait qu’à suivre les ordres de Dieu.  Il en est ainsi pour le salut des hommes dans le Nouveau Testament (nouvelle alliance). C’est par la grâce et la révélation de Dieu que nous sommes sauvé du jugement à venir. Le prochain jugement de l’homme par contre, ne sera pas par l’eau mais par le feu.  2 Pierre 3:10 nous dit,  » Le jour du Seigneur viendra comme un voleur; en ce jour, les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre avec les oeuvres qu’elle renferme sera consumée. »
  • L’arche était fait de bois de gopher qui est fort probablement le cèdre.  Ce bois est un bois qui ne pourrit pas en condition normale. Cela signifie que Christ est incorruptible dans sa vie humaine – le bois représentant son humanité.  Il était parfait.
  • On lit ensuite que Dieu a spécifié de composer l’arche de « cellules » ou de « loges ».  Le mot en Hébreu signifie en effet des nids ou des demeures.  Cela était fait, bien sur, pour garder les créatures à bord ainsi que pour Noé et sa famille.  De quoi est-ce que ces demeures peuvent être types dans le vie chrétienne?  Jésus a dit, « Dans la maison de mon Père, il y a plusieurs demeures; s’il en était autrement, je vous l’eusse dit, car je vais vous préparer une place. »  -Jean 14:2  Or, nous avons en Christ une demeure préparée d’avance pour nous qui sommes sauvés en lui.  Ne ne sommes pas simplement pardonné et c’est tout.  Il ne nous laissera pas périr dans le châtiment, mais il nous sauve non seulement du péché mais du châtiment dû aux péchés. Il nous sauve mais il nous donne également une demeure éternelle avec lui!
  • Dans le verset 14, on lit que Dieu dit à Noé d’enduire l’arche en dedans et en dehors avec du poix ou du bitume.  Ici il faut se référer à l’Hébreu original pour bien saisir l’importance de ce poix.  Le mot est  כּפר  « kaphar », qui signifie !expiation »!  Ce mot est traduit au-dessus de 70 fois dans l’Ancein Testament (KJV anglais) par expiation.  Il est également traduit par les mots réconciliation, pardon, miséricordieux et apaiser.  L’expiation des péchés fait par Christ, son sacrifice sur la croix enduit le dehors et le dedans de tout ce qui concerne notre salut en Christ! N’est-ce pas merveilleux comment le nouveau est dans l’ancien caché et l’ancien est dans le nouveau révélé?!  Sans l’expiation accomplie par Jésus Christ personne ne sera sauvé des sanctions de la loi de Dieu.
  • Les dimensions de l’arche sont aussi significatives. L’unité de mesure la coudée a varié avec le temps.  Elle est entre 18 pouces jusqu’à 27 pouces (45.0 cm – 67.5 cm).  Prenant 45 comme règles, trois cent coudées équivaut environ 137 mètres. Cinquante coudées égale 23m et 30 coudées égale 4.5 mètres pour ceux qui veulent le savoir.  On ne peut pas vraiment fixer de façon absolue des valeurs à tous les nombres récurant dans la bible mais certains sont assez évident là pour des bonnes raisons.

    Il y a trop de variance d’opinion sur les sens de ces nombres.   Mais nous savons que le chiffre 7 est vu comme symbolique de perfection et complétude et que le 3 représente la divinité, i.e. Dieu en trois personnes. Or, le 300 de longueur est soit 3 x 100 ou 30 x 10.  Donc on voit l’implication de la divinité dans l’arche. Mais le nombre 10 est souvent associé à la loi divine – les 10 commandements. Là nous voyons le sens que le salut parfait nous sauve du jugement divin contre les crimes commis contre la loi de Dieu.  En effet le Psaume 19:9 dit, « Les jugements de l’Éternel sont vrais, ils sont tous justes. »

    Le nombre 50 est représentatif de l’onction, du au fait que le jour de la pentecôte était le cinquantième jour après la Pâques. Le Saint Esprit est venu remplir les disciples ce jour-là. Alors la largeur de 50 peut signifier l’implication et la nécessité du Saint Esprit dans le salut offert par Dieu à l’humanité.

    Le nombre 30 dans la bible signifie souvent la maturité et « l’accomplissement du temps ».   On lit que lorsque Jésus a commencé son travail sur la terre, il avait 30 ans.  On lit aussi que Joseph est devenu le premier ministre d’Égypte à 30 ans et aussi que, « David était âgé de trente ans lorsqu’il devint roi ».   On lit également que « On fit le dénombrement des Lévites, depuis l’âge de trente ans ».

    La hauteur de 30 coudées peut signifier donc que nous avons un salut complet, accomplit et mature par notre arche céleste Jésus Christ.

  • Maintenant, dans le verset 15 on voit qu’il y avait qu’une seule fenêtre dans l’arche et qu’elle était placée en haut.  Ce cela symbolise que dans la vie chrétienne et dans le salut en Christ qu’il y a une seule véritable source de lumière, Christ lui-même et sa parole, car il est la Parole incarnée.  En lui nous avons la lumière pour éclairer la nuit de ce monde de ténèbres.  Sa Parole est notre guide.  Le fait que cette fenêtre était dans le haut de l’arche nous montre que Noé et sa famille ne devait pas être là à s’occuper du monde entrain de périr mais ils devaient avoir leurs yeux en haut.  Tel qu’il est écrit dans Col. 3:2,3 :

    « Affectionnez-vous aux choses d’en haut, et non à celles qui sont sur la terre.  Car vous êtes morts, et votre vie est cachée avec Christ en Dieu. »

    Nous marchons par la foi et non par la vue dit Paul ailleurs et cette fenêtre unique en haut nous montre que nos yeux doivent être fixés sur Christ, même au travers du pire châtiment divin envoyé sur le monde des impies.

  •  Ensuite nous voyons qu’il y avait également une seule porte dans l’arche.  Christ a dis,

    « Je suis la porte; Si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé »!
      Il a aussi dit, « celui qui n’entre pas par la porte dans la bergerie, mais qui y monte par ailleurs, est un voleur et un brigand ».

    En effet il n’y a qu’un seul chemin de salut, une seule façon d’entrer dans l’arche – par Jésus Christ.
    Cette porte était située « sur le coté ». Cela a son archétype dans le coté percé de Jésus.  Son coté a été ouvert et l’eau et le sang ont coulé.  Encore, par ses meurtrissures sont guéris, par son sang nous sommes sauvés.  Notre arche de salut est vraiment Jésus Christ.

  • Finalement, bien qu’on pourrait parler de plusieurs autres points, on voit que Dieu a instruit Noé à construire l’arche en trois étages.  Cela signifie que notre salut en Christ, notre arche céleste, est complet, âme, corps et esprit sont sauvé en lui!  Nous avons un sauveur qui a sauvé notre esprit, quji sauve notre âme et qui va sauver même notre corps.

    Ces trois étages peuvent aussi symboliser l’implication u Père, du Fils et du Saint Esprit dans tous notre salut.

Conclusion

L’arche de Noé est vraiment un « type » riche en imagerie et enseignement sur le salut et la vie en Christ.

 

Noah's Ark

L'arche de Noé

 

 

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laissez un commentaire:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Générations Héros

  • Fuite de l’Absolu I

    Fuite de l'Absolu
  • Fuite de l’Absolu II

  • Hors du Ghetto

  • Calendrier

    septembre 2011
    L M M J V S D
    « Août   Oct »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  
  •