Le Jugement de Dieu

Jugement:

Un mot que nous avons entendu parlé plusieurs fois à de nombreux égards. Chez les chrétiens surtout en termes de jugement de Dieu.  Un mot qui inspire la crainte dans le cœur de ceux qui croient que, en effet, Dieu jugera ce monde.   Malheureusement, le sens du jugement de Dieu a été largement tordu et abusé au cours des siècles.

Le dictionnaire définit d’habitude jugement comme suit :

nom masculin

Activité de l’esprit permettant de juger, d’apprécier les êtres, les choses, les situations de la vie pratique et de déterminer sa conduite : Une éducation qui vise à former le jugement.
Toute décision rendue par une juridiction du premier degré -tribunal de justice.
Aptitude à bien juger, à former des appréciations lucides, justes : Un homme dépourvu de jugement.
Action de se faire une opinion sur quelqu’un ou sur quelque chose ; manière de juger : Je m’en remets à votre jugement.
Appréciation, favorable ou défavorable, portée sur quelqu’un ou sur quelque chose : Formuler un jugement sur un ouvrage.
Activité de la pensée qui affirme ou nie une proposition, pour faire apparaître le vrai.

Cependant, aujourd’hui, quand quelqu’un dit, « le jugement de Dieu », il est presque certain que ces paroles seront suivies, « va tomber sur eux » ou « sera versé … » etc. Vous pourriez sans doute ajouter beaucoup d’autres expressions communes parmi les chrétiens.

Quand les chrétiens utilisent cette expression, il est presque invariablement associé à une certaine forme de punition divine qui est venue sur quelqu’un pour des péchés quelconque.  Il est, en fait, aujourd’hui davantage associée à la condamnation plus que toute autre chose.

J’écris cet article afin de tenter de corriger ce point de vue erroné et d’établir des croyants de tous les rangs dans une véritable perspective biblique du jugement de Dieu.

Le jugement n’est pas équivalent à la punition.  Jugement ne signifie pas un châtiment, ni la mort, la destruction, les fléaux, la misère et toutes les autres formes de douleur et de vengeance concevable.  Nous devons tous sortir ces idées-là de nos esprits et se préparer à une nouvelle compréhension, pour nous préparer à ce qui est à venir.  En effet, quand on parle des résultats du jugement de Dieu, lorsqu’il s’agit de crimes commis contre la loi de l’amour, la vengeance et la punition peut entrer en jeu.  Mais, ce n’est pas cela l’essentiel du sens du jugement de Dieu.

Un jugement signifie de peser dans la balance de la loi le – ce qui est juste versus ce qui est injuste, la vérité versus le mensonge, le bien versus le mal pour venir à une conclusion juste et ensuite de faire justice ainsi que  tout ce que la justice implique. Dans la société moderne nous l’associons à une décision de la court. Mais est-ce que toutes les décisions judiciaires impliquent la punition? Bien sûr que non. Les décisions de Dieu dans la court du ciel non plus!

« Les jugements de Dieu », dit le psalmiste, « sont vraies, elles sont justes tous ensemble»
et encore:
«Que les nations se réjouissent et chantent de joie car tu jugera les peuples avec droiture … »

Si les jugements de Dieu sont associés à des peines et châtiments, pourquoi devrait-on se réjouir?

Encore une fois, dans ps.68.5

« Le père des orphelins, le défenseur des veuves, C’est Dieu dans sa demeure sainte. »

C’est certainement plein de tendresse et de miséricorde, n’est-ce pas?  Où est donc la peur et la misère du point de vue chrétien habituel  sur cette question dans ce passage?  Et de nouveau en Ps.96 10 on lit,

« Dites parmi les nations: L’Éternel règne; Aussi le monde est ferme, il ne chancelle pas; L’Éternel juge les peuples avec droiture.
Que les cieux se réjouissent, et que la terre soit dans l’allégresse, Que la mer retentisse avec tout ce qu’elle contient,
Que la campagne s’égaie avec tout ce qu’elle renferme, Que tous les arbres des forêts poussent des cris de joie,
Devant l’Éternel! Car il vient, Car il vient pour juger la terre; Il jugera le monde avec justice, Et les peuples selon sa fidélité. »

Je vous demande, est-ce que le texte ci-dessus ressemble à des punitions, la condamnation et la catastrophe? Non.

Ces écritures nous parlent très clairement que les jugements de Dieu sont sa façon de mesurer le bien contre le mal et de rendre la justice, la miséricorde et de soutenir la vérité et la justice. Ce ne sont que quelques uns des passages qui pourraient être cités ici.

Lorsque Dieu juge une personne, une ville, ‘une nation ou le monde, il ne cherche pas à punir. Sa raison principale est d’annoncer et faire respecter la loi et de répandre à la justice, i.e. ce que la justice l’exige dans le cas particulier.

Lorsque Salomon a été confronté à la fameuse affaire des deux femmes revendiquant la maternité d’un même enfant, il a dû faire un jugement.  Juger entre deux.  Le jugement qu’il a fait n’a pas été faite dans l’intention de blesser quiconque ou de prononcer un châtiment, mais de discerner qui était la véritable mère de l’enfant et de prononcer un jugement en sa faveur.  Ce qu’il a fait, selon la sagesse que Dieu lui a donné.

Et c’est exactement le genre de jugement dont on parle ici à l’égard de Dieu.

Il est le juste Juge, dont le jugement est prononcé en vue de faire respecter la loi qu’il a défini pour notre bien. Cela n’a rien à voir avec la punition et la destruction à moins que les sanctions de la loi l’exige pour un coupable impénitent. C’est exactement comme dans nos propres tribunaux.  En fait, tout notre système juridique a été construit sur les fondations de la loi de Dieu décrite dans la bible ainsi que les motifs qui doivent être dans le juge.

Saviez-vous que entant que chrétien vous avez le droit -par alliance avec Lui- de demander à Dieu un jugement en votre faveur? Saviez-vous que lorsque vous demandez à Dieu, comme beaucoup de saints de l’ancienne alliance ont fait, de juger votre cause ou de juger entre vous et un autre, qu’il vous répondra? Mais attention, Dieu est totalement impartial dans son jugement et il jugera selon la vérité et la justice.

Donc, n’allez demander à Dieu de juger quelqu’un dans le sens de vengeance. Ne lui demandez pas un jugement qui est en fait une demande pour faire mal, une demande de causer une calamité ou catastrophe sur quelqu’un. C’est normalement une autre forme de sorcellerie -essayez d’utiliser un pouvoir surnaturel pour obtenir ce que vous voulez quand vous en avez pas le droit. Mais si vous avez été opprimés par quelqu’un ou par un organisme, alors vous pouvez demander à Dieu d’intervenir en qualité de juge et de rendre justice.

Donc, pour conclure rapidement je vais tout simplement ré-affirmer que le jugement du Seigneur est une chose belle et glorieuse. Même quand il doit infliger des peines et châtiments.  Parce que la justice même est un attribut d’amour.  Ses voies sont justes et véridiques. Il est « le juge de toute la Terre » et il doit faire ce qui est juste, droit et bon, comme Abraham dit – Gen. 18,25.

Par conséquent, il n’est pas mauvais de désirer le jugement de Dieu sur nous-mêmes ou d’autres quand on le comprend selon la vérité. Il n’est bien de désir Son jugement sur une personne quand nous concevons son jugement comme étant équivalent à la punition et le châtiment. La plupart du temps quand quelqu’un qui désire, et pire encore, qui prie pour ce genre de jugement est dans le péché. Le péché de rancune ou de haine, etc – c’est tout simplement l’égoïsme.

Il est possible de désir et de prier pour son jugement dans un sens d’un châtiment, mais seulement lorsqu’on est motivée par la sagesse juste, l’amour désintéressé et un désir profond pour sa gloire et pour la liberté des opprimés.  David, les prophètes, Moïse et bien d’autres, y compris Paul, Pierre et Jean ont prié pour le jugement des méchants dans le sens d’un châtiment, mais selon l’Esprit. Parfois, ils l’ont même fait avec beaucoup de véhémence. Ce n’est que par l’Esprit de Dieu et dans l’amour de Dieu que cela peut être fait. Mais c’est un autre message à traiter en temps voulu, et ce, seulement pour ceux qui marchent devant lui avec un cœur parfait.

Le Juge

Qui est ce juge de toute la Terre?

Il est Celui qui ne peut pas être dupé.  Il est Celui qui ne peut pas être acheté. Il est Celui qui ne peut mentir. Il est Celui qui ne peut pas être trompé.  Il est Celui qui connaît tous les faits, tous les mensonges, toute la vérité, toutes les situations, tous les cœurs et toutes les pensées, les motifs et les raisons.  Il est Celui qui ne fait jamais rien sauf en fonction de son amour divin et la sagesse parfaite.

Il ne se trompe pas. Il voit tout, sait tout, comprend tout, et au-delà de tout cela, il a aussi le pouvoir infini et l’autorité de faire respecter ce qu’il décide dans ses jugements. Il sait qui, pourquoi, quand, où, quoi et comment.
Il ne fait pas d’acception de personnes, ce qui signifie qu’il ne joue pas aux favoris et donnera aux riches, pauvres, faibles, forts, grands et petits tous un traitement tout à fait juste, en toutes circonstances.

On peut tous s’attendre à rien de moins qu’un traitement juste, équitable et juste sous son règne entant que Magistrat Exécutif de l’univers.
Aucun homme, ange, démon ou créature ne peut lui résister. Satan ne peut pas non plus et ne l’empêchera pas de juger toutes les créatures morales.

La bible dit que sa parole est la parole de Dieu vivante et pleine d’énergie. Elle est  « plus tranchante qu’une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu’à partager âme et esprit, jointures et moelles; elle juge les sentiments et les pensées du coeur.  » Héb. 4,12

Ce que Dieu dit traverse et sonde l’âme et l’esprit.

Il est désigné comme celui qui « est prêt à juger vivants et morts ». -1  Pierre 4,5
Si il est capable de juger même les morts alors les vivants ne posera certainement pas de problème.

Encore une fois:

« Car il nous faut tous comparaître devant le tribunal de Christ, afin que chacun reçoive selon le bien ou le mal qu’il aura fait, étant dans son corps. » -2 Cor 5,10

Il s’agit d’un passage effrayant pour ceux qui ont péché (crimes commis contre la loi morale).  Cela signifie nous tous!

Cependant, son jugement est la meilleure chose qui puisse nous arriver. C’est le chemin vers l’amour parfait.  Par le jugement de Dieu, nous voyons ce que nous sommes devant Lui et sont rendu capable de changer en sa ressemblance. Ses jugements sont terribles dans leur sainteté pure mais ils sont toujours parfaits et plein d’amour et de miséricorde envers ceux qui le vénèrent et qui l’aiment.

Pour ceux qui vivent une mauvaise vie – qui est une vie basée sur l’égoïsme – Il est à craindre en effet! Bien plus que tout criminel doit  craindre un juge de la terre ou un officier de la loi, si grand et exigeant qu’ils soient.

Le juge est appelé le « Juste Juge » par Paul, il dit,

«Désormais la couronne de justice m’est réservée; le Seigneur, le juste juge, me le donnera dans ce jour-là, et non seulement à moi, mais encore à tous ceux qui auront aimé son avènement. » -2 Tim 4,8

Ici, nous voyons encore une fois que son jugement est une chose glorieuse, une chose à rechercher. Paul parle de son jugement comme étant redoutable et le juge comme celui qui demeure dans la lumière inaccessible, que nul homme n’a vu ni ne peut voir, à qui appartiennent l’honneur et la puissance éternelle. 1 Tim 6,16

Cependant ici, il a aussi hâte pour que le Juste Juge lui donne la couronne de justice -et non une punition terrible pour ses erreurs et ses péchés! Donc, pour conclure, la plus grande chose au sujet du Juge de tout l’univers pour le chrétien, c’est de savoir que:

  • Il est votre Père
  • Son Fils est votre avocat
  • Tes péchés (crimes) sont déjà amnistiés
  • Qu’importe combien terrible le tribunal du jugement de Christ sera, il jugera en justice complète et totale avec la miséricorde et la grâce.

N’oubliez pas:

« Le Seigneur ajouta: Entendez ce que dit le juge inique.
Et Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et tardera-t-il à leur égard?
Je vous le dis, il leur fera promptement justice. » – Luc 18, 6-8

Et donc,

« Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins. » – Héb 4,16


Un commentaire

  1. […] un article précédent sur le jugement de Dieu, j’ai écris ceci: Les jugements de Dieu sont sa façon de mesurer le bien contre le mal et […]


Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laissez un commentaire:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s